EconomieUne

Secteur de la construction : Des signes de reprise se profilent à l’horizon

© D.R

Les crédits alloués au secteur de l’immobilier ressortent en hausse de 1,14 % au premier trimestre de l’année s’élevant ainsi autour de 303,81 milliards de dirhams.

Conjoncture : La hausse des livraisons de ciment observée à fin avril conjuguée à la hausse des financements à l’habitat relevée au premier trimestre démontrent la dynamique positive du secteur de la construction qui et augurent d’une bonne reprise et ce après des années d’atonie.

La consommation de ciment au niveau national emprunte une trajectoire haussière. En témoigne la performance relevée au titre du quatrième mois de l’année. En effet, l’Association professionnelle des cimentiers (APC) relève une hausse de 3,5 % des livraisons comparativement à la même période de l’année précédente. Le volume écoulé ressort à plus de 4,10 millions de tonnes au titre des quatre premiers de l’année. Pour le seul mois d’avril, les ventes de ciment ont porté sur un volume global de l’ordre de 867.743 tonnes, contre 716.483 tonnes pour la même période en 2023 marquant ainsi une progression de +21,11 % en glissement annuel. Par segment, les livraisons destinées à la distribution se sont situées à 2,37 millions de tonnes, suivies de celles adressées au BPE (béton prêt à l’emploi) avec 897.792 tonnes, au PREFA (béton préfabriqué) avec 396.129 tonnes, au bâtiment (130.372 tonnes), à l’infrastructure (282.304 tonnes) et aux mortiers (21.266 tonnes).

Ces indicateurs illustrent pleinement la dynamique de construction que connaît le pays. En effet, un grand chantier est ouvert au niveau national permettant au Maroc d’être au rendez-vous d’événements phares, notamment l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en 2025 ainsi que la Coupe du monde 2030. A cela s’ajoute la politique engagée en termes d’habitat qui vient insuffler une nouvelle dynamique au secteur. Les lueurs de reprise se profilent à l’horizon. Les indicateurs du secteur ressortent dans l’ensemble positifs. Le premier élément clé est celui du financement. Les crédits alloués au secteur de l’immobilier ressortent en hausse de 1,14 % au premier trimestre de l’année s’élevant ainsi autour de 303,81 milliards de dirhams.

Les crédits à l’habitat se sont pour leur part consolidés de 1,45 % sur ladite période pour atteindre les 244,29 milliards de dirhams. Le financement participatif à l’habitat poursuit pour sa part son trend haussier. Il ressort à fin mars autour de 22,21 milliards de dirhams, soit une progression de 13,32 % comparé au premier trimestre de l’année précédente. On relève également une progression de 4,34 % des crédits alloués aux promoteurs immobiliers, soit un encours de l’ordre de 53,87 milliards de dirhams à fin mars contre 51,63 milliards de dirhams une année plus tôt. S’agissant des garanties, le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville recense 496 prêts Fogaloge pour un montant de 150 millions de dirhams marquant ainsi une progression de 14,39 % des prêts et de 3,55 % des montants. En revanche, la tutelle observe un repli de 3,48 % des prêts Fogarim revenant ainsi à 694 prêts à fin mars au moment où leur montant s’est apprécié de 2,71 % pour atteindre les 103 millions sur ladite période.

C’est le titre de la boite

Aide directe au logement : Près de 50 % de l’objectif fixé d’ores et déjà atteint

Dispositif  Le gouvernement a mis sur les rails depuis le début de l’année un dispositif d’aide directe au logement permettant aux futurs acquéreurs de bénéficier de subventions allant de 70.000 dirhams jusqu’à 100.000 dirhams et ce selon la valeur du bien choisi.
Les derniers indicateurs dévoilés par la tutelle font état d’un total de 64.000 demandes déposées, dont 20 % sont soumises par les Marocains résidant à l’étranger dont 38 % présentées par des femmes. Il ressort par ailleurs que 90 % des demandeurs d’aide au logement remplissent les conditions d’éligibilité requises. 70 % de ces demandes concernent les logements dont le prix de vente s’élève à 300.000 dirhams. Ces indicateurs démontrent l’engouement exprimé par les Marocains à ce dispositif. La tutelle affirme dans ce sens qu’environ la moitié des objectifs fixés dans le cadre de ce programme sont d’ores et déjà atteint. Ce projet porte en effet sur la subvention de 110.000 logements au titre de l’année en cours pour une enveloppe globale d’environ 10 milliards dirhams.

Articles similaires

ActualitéUneVidéos

Vidéo. SMAP Immo Paris : c’est parti pour la 19ème édition

Le SMAP Immo 2024 a ouvert ses portes vendredi au Paris Porte...

ActualitéUne

Campagne agricole 2023-2024: Le ministère de l’agriculture fait le point

La production prévisionnelle des céréales principales (blé tendre, blé dur et orge),...

ActualitéUne

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside l’ouverture du 27è Festival de Fès des musiques sacrées du monde

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, vendredi soir à...

EconomieUne

Ports : Hausse de 13% du volume des trafics de commerce au 1er trimestre 2024

Le volume global des trafics de commerce traités par les ports a...