Selma Tber : «J’opte pour des ambiances élégantes et raffinées»

Selma Tber : «J’opte pour des ambiances élégantes et raffinées»

Entretien avec Selma Tber, architecte d’intérieur et designer

La pandémie due au Coronavirus bouleverse le cours de l’histoire, y compris celui de l’architecture d’intérieur. Aujourd’hui, plus que jamais aménager son espace intérieur est gage de bien-être. Au bureau ou chez soi, il est important d’évoluer dans un environnement plus harmonieux avec l’exigence de protection, de confort et de convivialité. Pour accompagner cette évolution, l’architecte d’intérieur use de son savoir-faire et de sa créativité afin de transformer des lieux de vie en lieux de rêve. A cela s’ajoute la touche magique du designer. Selma Tber, architecte d’intérieur et designer nous livre son analyse.

ALM : Pouvez-vous nous dire un peu plus sur votre parcours ?

Selma Tber : Je suis architecte d’intérieur et designer. J’ai fait mes études à Paris, un moment important dans ma formation. C’est une ville qui regorge d’influences! De retour au Maroc, j’ai participé à la création d’un département consacré à l’architecture d’intérieur dans la maison familiale Divanya Luxury. Grâce à cela, j’ai retrouvé le Maroc que j’adore, riche en savoir-faire, en matériaux et en couleurs, et j’ai pu m’exprimer pleinement. Par la suite, j’ai démarré une carrière solo avec des projets créatifs, en multipliant les collaborations avec des marques et des entreprises.

Quels sont les composants essentiels d’un bon intérieur?

Une règle d’or est que chaque chose trouve sa juste place, afin que les lieux soient à la fois fonctionnels et harmonieux. Mes intérieurs sont un savant mélange de disposition architecturale, d’équipements, d’ambiances, d’éclairages, de matériaux, mais aussi de couleurs et de textures. Parce que je suis également designer, je crée aussi des lignes de mobilier en collaboration avec des artisans. Chaque meuble que je conçois est parfaitement adapté aux espaces que je dessine. Je suis actuellement en pleine collaboration avec une grande marque italienne pour la création d’une ligne de mobilier qui sera sur le marché marocain début 2022.

Quelles sont les tendances de l’architecture d’intérieur les plus en vue actuellement ?

Les espaces qui privilégient la convivialité et la rencontre à travers des environnements polyvalents et fonctionnels où passer du temps est agréable. De plus en plus de place se crée pour mettre en scène le mobilier, et donc l’humain, au centre de son environnement. On assiste également à un jeu de contraste prononcé entre les textures et les matières, ce qui confère aux espaces une identité toujours plus forte et unique. Une autre tendance est l’irruption de la nature, qui s’invite de plus en plus dans nos intérieurs à travers de grandes ouvertures, par exemple des baies vitrées. La notion de transparence est devenue centrale pour laisser pénétrer la lumière naturelle.

Le Maroc regorge d’une histoire architecturale riche qui inspire les plus grands noms de l’architecture. Comment cet aspect culturel du pays vous aide-t-il dans la réalisation de votre travail ?

Le Maroc possède une culture très riche et diversifiée qui touche aussi bien aux formes, aux couleurs et aux matières. J’essaie d’allier ces éléments à travers la mise en valeur de matériaux à la fois nobles et luxueux, ce qui est l’une des caractéristiques de la culture architecturale du Royaume. J’opte pour des ambiances chaleureuses et exotiques, élégantes et raffinées, où se mêlent des motifs que je choisis soigneusement. J’accorde ainsi une importance primordiale à la sélection des matériaux, des tissus et des mobiliers. Le Maroc est un pays où l’hospitalité est une tradition et la convivialité une partie intégrante de notre ADN. C’est donc tout naturellement que je m’applique à retranscrire cela dans mon travail.

Quels sont les projets de référence qui vous inspirent le plus ?

Il y en a beaucoup. Je pense notamment au Musée orientaliste de Marrakech, un vrai voyage dans l’histoire artistique du Maroc qui a laissé des traces non seulement dans nos traditions, mais aussi dans notre culture au sens large. D’une manière générale, les monuments témoignent de notre passé mais constituent aussi un héritage vivant. Les musées au Maroc sont souvent situés dans des maisons ou des sites prestigieux, illustrant toute la richesse de la création nationale dans des domaines très variés. Les influences berbères, arabes et andalouses y sont célébrées d’une manière unique..

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *