Accueil Economie Selon le dernier baromètre de l’OMPIC : Plus de 6.000 entreprises radiées à fin octobre
EconomieUne

Selon le dernier baromètre de l’OMPIC : Plus de 6.000 entreprises radiées à fin octobre

La courbe des entreprises radiées monte en flèche. Pas moins de 6.000 entités ont baissé le rideau au titre des dix premiers mois de l’année au moment où 7.116 autres sont entrées en phase de dissolution.

Ces chiffres ont été révélés par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) dans son récent baromètre. En effet, les dix premiers mois de l’année 2022 ont été marqués par la radiation de 6.002 entreprises contre 5.112 entreprises à la même période de l’année précédente. Dans les détails, Casablanca-Settat continue de préserver sa place en tête des régions ayant compté le plus de radiations depuis début 2022. La région capte à elle seule 31,8% des radiations contre 15,4% pour Marrakech-Safi, 14,1% pour Rabat-Salé-Kénitra et 10,2% pour Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Fès-Meknès.

Les radiations au niveau du Souss-Massa représentent 6,7% de la structure globae contre 5,3% pour l’Oriental. Ces parts reviennent à 3,4% pour Béni Mellal-Khénifra et 1,7% pour Drâa-Tafilalet. Les radiations au niveau des provinces du Sud restent toujours moindres. Elles tournent autour de 0,7% au niveau de Laâyoune-Sakia El Hamra, 0,3% au niveau de Guelmim-Oued Noun et 0,2% pour Dakhla-Oued Eddahab. Par ailleurs, l’architecture sectorielle reste inchangée. Le commerce est le plus touché par ces radiations captant ainsi une part de 31,4 %, suivi des services divers (21%). Le secteur du BTP et activités immobilières représente également 20,8% des radiations contre 6,8% pour les industries, 6,7% pour les transports, 5,9% pour les hôtels et restaurants, 4% pour le secteur des TIC, 2,3% pour l’agriculture et pêche et 1,2% pour les activités financières.

Notons que plus de la moitié des entreprises radiées sont des sociétés à responsabilité limitée (SARL). L’OMPIC relève dans ce sens un ratio de 51,1% contre 47,3% pour les Sociétés à responsabilité limitée à associé unique. Les radiations concernent en grande partie les entreprises âgées entre 2 et 5 ans. Elles représentent en effet 31,6% de la structure globale. L’OMPIC affirme également que 26,1% des entreprises radiées ont à leur actif 5 à 10 années d’activités. La part des entreprises ayant entre 10 et 20 ans d’existence dans ce processus de radiation est de 18,5% contre 20,3% pour celles naissantes (0-2 ans).
Il ressort également que seulement 3,5 % des entreprises radiées ont au-delà de 20 ans d’exercice.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Adoption de lois, les parlementaires mettent le turbo

La session parlementaire d’automne sera bientôt clôturée Parlement.» C’est une course contre...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie