Selon une étude de SAS et l’ACFE: Près de la moitié des entreprises tendent vers l’analytique

Selon une étude de SAS et l’ACFE: Près de la moitié des entreprises tendent vers l’analytique

«43 % des entreprises indiquent qu’elles commençaient à recourir davantage à l’analytique afin de réussir à lutter encore plus efficacement contre la fraude au sein du contexte pandémique actuel».

Le taux est révélé, à l’issue d’une enquête, par Stu Bradley, Senior Vice President of Fraud and Security Intelligence chez SAS, leader de l’analytique et de l’IA qui vient de s’associer encore une fois à l’ACFE (Association of Certified Fraud Examiners) lors de la Semaine internationale de la fraude qui se déroule jusqu’au 20 novembre.

Le responsable, qui précise que cette enquête, menée par sa structure et l’ACFE, révèle également que les résultats seront dévoilés début 2022. Tel qu’il l’ajoute, 60 % des entreprises prévoient d’augmenter leurs budgets technologiques de lutte contre la fraude au cours des deux prochaines années. Et près des trois quarts (71 %) des entreprises enquêtées prévoient des augmentations de ces cas de fraude au cours des prochains mois. Au Maroc, des compagnies d’assurance ont recouru à l’IA et à l’apprentissage automatique afin de lutter contre la fraude. Ce système de surveillance des fraudes, développé par SAS, a conduit ces institutions financières à sauvegarder plusieurs millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *