EconomieUne

Seulement 4% des PME marocaines ont une solution de réponse aux menaces

Etude de Kaspersky présentée mardi près de Rabat

Résultats  
Seules 4% des PME marocaines ont une solution EDR (endpoint detection and response). EDR étant une solution de sécurité des terminaux qui incluent la serveillance en temps réel et la collecte des données avec un mécanisme de réponse automatisée aux menaces.

Ce sont 40% des PME marocaines qui estiment être exposées au risque cyber. Le taux ressort d’une nouvelle étude menée par Kaspersky dont les résultats sont présentés mardi près de Rabat par Pascal Naudin, Head of B2B Sales de Kaspersky au Maroc et en Tunisie. En voici les détails. Les 40% sont relevés auprès de 300 entreprises marocaines, employant 10 à 250 salariés, que l’étude a ciblées. Celle-ci révèle également que «la plupart des entreprises ne sont pas suffisamment formées sur les risques cyber et leurs conséquences ». Le tout en dévoilant plus de chiffres.

44% des risques de pertes de données sensibles
Dans ce sens, le Maroc apparaît, d’après M. Naudin, comme un pays dans lequel les PME sont plutôt « sensibilisées, et semblent matures en matière de cybersécurité». Quant aux conséquences d’un potentiel incident de cybersécurité, une forte proportion des entreprises interrogées perçoit «les risques de pertes de clients (42%), de pertes d’argent (40%), ou de pertes de données sensibles (44%), comme probables».
«Toutefois, la prudence est de mise», commente-t-il dans ce sens. D’après lui, 324 types de fichiers malveillants ciblant les PME ont été détectés par les outils Kaspersky. Ces derniers ont ciblé 430 employés uniques, et ont été détectés, et bloquées, 4.176 fois, ce qui signifie que chaque fichier malveillant a été propagé de nombreuses fois. Et ce n’est pas tout !

D’autres chiffres de la présentation sur place
D’après le responsable, environ 1/3 des décideurs pensent que leur entreprise n’est pas exposée aux risques de cyberattaque et de violation de données. « Nous montons à un pic de 46% pour les entreprises de 50-100 employés », avance-t-il à propos des 40% qui pensent que leur entreprise est exposée. D’après sa présentation, presque 65% des décideurs, dans les entreprises de 101-250, pensent qu’ils ne sont pas exposés. De plus, environ 75% des décideurs pensent que leur entreprise ne sera aucunement impactée par une cyberattaque. «Seulement 25% ont réellement conscience de la réalité», poursuit-il. Pour lui, la cybersécurité ne semble pas être un aspect vital dans la gestion quotidienne des PME. «61% des entreprises estiment ne jamais avoir été exposées à ces facteurs de risques», enchaîne-t-il en s’appuyant sur l’étude.
Il en ressort également que « 62% des entreprises estiment que le numérique est une priorité». « 81% des entreprises estiment que les questions de cybercriminalité sont au moins centrales si ce n’est indispensables», ajoute-t-il.

65% envisagent d’investir en cybersécurité
De plus, «65% des PME marocaines prévoient d’investir dans la cybersécurité dans les années à venir majoritairement pour améliorer la protection des données». «59% des entreprises n’ont jamais donné ou reçu de formation en cybersécurité. 61% des répondants indiquent que la cybersécurité n’est jamais abordée lors des comités de direction. 21% gèrent la question de cybersécurité «seuls» sans faire appel à des professionnels externes», continue-t-il. Cependant, «40% des PME marocaines sont certaines d’être bien protégées contre les menaces. Seules 4% ont une solution EDR (endpoint detection and response). 17% utilisent des antivirus grand public individuels.

26% forment régulièrement leur personnel aux bonnes pratiques de cybersécurité. 62% des entreprises ne s’estiment pas exposées ou concernées par le risque cyber. 44% des entreprises estiment ne jamais avoir été ciblées par des cyberattaques ». A propos du télétravail, qui est un «nouveau facteur de risque », M. Naudin avance que «28% des entreprises marocaines font du télétravail au moins partiel».

Articles similaires

ActualitéUne

Alerte météo: Chutes de neige attendues lundi et mardi

Des chutes de neige sur les hauteurs au-delà de 1.300 m sont...

ActualitéUneVidéos

Vidéo. M.Akhannouch en visite de terrain à plusieurs projets dans la province de Tiznit

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a lancé, vendredi, une série de...

EconomieUne

M.Akhannouch visite et lance plusieurs projets socio-économiques à Tiznit

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a lancé, vendredi, une série de...

ActualitéUne

Transport mixte: Le programme de renouvellement du parc de véhicules sera mis en oeuvre en avril 2024

Le programme de renouvellement du parc de véhicules du transport mixte sera...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux