Sitel dément les allégations liées à de prétendus licenciements abusifs

Sitel dément les allégations liées à  de prétendus licenciements abusifs

Sitel a démenti les allégations selon lesquelles la société aurait procédé au «licenciement de 8 collaborateurs» en raison d’une prétendue «constitution d’un bureau syndical».

Suite à plusieurs sorties médiatiques diffamatoires formulées par une centrale syndicale à l’encontre de Sitel, la société a déclaré mercredi dans un communiqué que les allégations concernant le «licenciement de 8 collaborateurs» en raison d’une prétendue «constitution d’un bureau syndical» sont «totalement fallacieuses et infondées». La même source précise qu’une réunion a été organisée à cet effet avec la Commission provinciale d’enquête et de conciliation au sein la Wilaya de Rabat le 5 octobre 2021, en présence de la direction de Sitel, à l’issue de laquelle «il a été clairement démontré qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un licenciement de 8 personnes, mais de 3 personnes, et ce pour des raisons parfaitement légales».

«Il a également été précisé qu’à ce jour, nous n’avons reçu aucune notification de constitution d’un quelconque bureau syndical, ni de la part du syndicat en question, ni de la part des autorités, ni de la part de l’inspection du travail, et que le dialogue social demeure toujours de mise avec les délégués élus par les collaborateurs suite à l’opération électorale qui a eu lieu en juin 2021», poursuit le communiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *