970x250

«Smart Port Challenge 2022» : Tout savoir sur les innovations présentées

«Smart Port Challenge 2022» : Tout savoir sur les innovations présentées

La deuxième édition réunit plus de 150 participants

Ils étaient plus de 150 participants venus du monde entier à faire part de la deuxième édition du Hackathon «Smart Port Challenge 2022» qui a pris fin le mardi 27 septembre 2022. Organisé par l’Agence nationale des ports (ANP) et le Guichet unique national PortNet en partenariat avec l’Alliance mondiale pour la facilitation des échanges, le Hackathon portuaire dédié à l’innovation dans le secteur portuaire au Maroc a été ouvert à toute personne, start-up, entreprise, école ou université souhaitant proposer des solutions innovantes en réponse aux grands défis portuaires tout en créant des solutions créatives et adaptées aux besoins des clients des ports marocains. Au total, 46 équipes ont présenté lors de la phase finale de ce Hackathon des projets répondant aux challenges de ce concours international d’innovation 100% en ligne. Dans ce sens, quatre équipes gagnantes du Smart Port Challenge ont été annoncées. Les détails.

Et les lauréats sont…

Les équipes distinguées lors de ce concours ont apporté des solutions innovantes aux défis du secteur. Ainsi, en réponse au challenge de réduction des délais d’attente des navires en rade, l’équipe de Siliconesignale Technologies a proposé la solution Iport Smart Yards qui permet de lancer les modèles prédictifs sur la disponibilité des quais et par conséquent proposer aux navires en approche l’ajustement de leur vitesse et ainsi réduire aussi bien leur facture énergétique et leur temps d’attente en rade. Pour ce qui est du challenge de contrôle de niveau de pollution de l’air, de l’eau et des sédiments dans les ports, l’architecte-designer Abdessamad Elaichati a présenté la solution PORT-LAB system. Il s’agit d’un laboratoire mobile sous forme de conteneur qui embarque les dernières technologies de pointe pour le contrôle de la pollution dans les ports.

Concernant le challenge de fluidification des flux des camions, l’équipe de Siliconesignale Technologies a mis en œuvre la solution «iPort : Monitoring et planning des ressources portuaires intégrés». Cette solution digitale complète est pour le monitoring et la planification des ressources portuaires. Elle permet une optimisation du trafic afin de réduire la congestion du trafic camion au niveau du port de Casablanca. S’agissant du challenge de facilitation des processus du commerce, l’équipe de wabtech, une entreprise américaine a dévoilé Cargo Dwell & Optimization qui est une solution web-based basée sur l’intelligence artificielle et la data analytics. Elle consiste à améliorer les traitements des importations et des exportations conteneurisées afin de réduire l’incertitude du délai de séjour, améliorer la prédiction, la synchronisation entre les procédures administratives et la logistique portuaire et la traçabilité des opérations.

Rendez-vous en 2023

Au cours de la cérémonie de clôture, la directrice générale de l’Agence nationale des ports, Nadia Laraki, a félicité les participants et les gagnants de ce Hackathon unique en son genre sur le plan national et international dans le secteur des ports. Elle a aussi mis en avant l’ensemble des partenaires, sponsors et experts qui ont pris part à cet évènement. Ils sont étudiants, ingénieurs, start-up et entreprises venus du Maroc et de nombreux pays d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique à s’être intéressés à cette compétition de haut niveau. De même, 40 experts et scientifiques ont animé les différents ateliers, webinaires et conférences en ligne pour accompagner les participants tout au long du Hackathon.

A noter que les 40 experts, logisticiens et scientifiques du Maroc, de Suisse et de Suède qui composent le jury ont évalué et apprécié les projets proposés selon les 4 critères, à savoir : client centrique, orienté affaires et commerce, innovant et durable et à forte valeur ajoutée.

Pour rappel, la deuxième édition du Hackathon portuaire s’inscrit dans le cadre de la démarche «Smartport Innovation» initiée par l’ANP. Cette approche coordonnée et concertée du développement du secteur portuaire national vise à améliorer sa performance et constitue un cadre prospectif, global et cohérent de développement des ports. A l’issue de cette cérémonie, l’Agence nationale des ports a dévoilé que la prochaine édition des «Smart Port Challenge» aura lieu courant l’année 2023 en précisant que la communauté portuaire se réjouit de pouvoir bientôt mettre à l’essai certaines des idées innovantes issues de ce Hackathon dans les ports marocains.

«Open innovation» : PortNet fait de l’innovation un levier de transformation

Pour accélérer la transformation digitale de l’écosystème, PortNet mise sur l’innovation. Elle a d’ailleurs mis en place une plate-forme «Open Innovation» qui promeut et développe des solutions communautaires répondant aux problèmes transverses des différents acteurs. Dans ce sens, PortNet assure l’interopérabilité des solutions proposées. Se fondant sur des APIs en ligne aux standards du Web, les solutions sont compatibles avec tout type de système d’information. Ladite plate-forme se présente comme un levier de transformation apportant des avantages pour différents types d’acteurs (entreprises, universités, start-up et pouvoirs publics).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *