970x250

Société Générale Maroc : Une feuille de route de plus de 3 milliards DH d’investissements

Société Générale Maroc : Une feuille de route de plus de 3 milliards DH d’investissements

75% d’agences seront relationnelles à l’horizon 2025

La Société Générale Maroc s’est fixé de nouvelles ambitions à l’horizon 2025. A l’ère du digital et des modèles disruptifs, la banque prévoit des transformations en profondeur misant clairement sur les services numériques innovants. «Notre raison d’être est de construire ensemble, avec nos clients, un avenir meilleur et durable en apportant des solutions financières responsables et innovantes», explique Ahmed El Yacoubi, PDG de la Société Générale Maroc, lors de la conférence de presse qui s’est déroulée le 14 juin 2022 à Casablanca pour la présentation des axes stratégiques du plan baptisé «Joussour 25».

Ayant progressivement augmenté les canaux digitaux au cours de ces dernières années, la Société Générale Maroc offrira de plus en plus à ses clients le choix relationnel entre deux modèles, à savoir un modèle omni canal autour de banquiers experts, et un modèle distant et full digital sous la marque SoGé. Pour accompagner sa transformation, la Société Générale dévoile une feuille de route de 3 milliards de dirhams pour cette période. Cet investissement ira dans le renforcement des expertises du capital humain, l’aménagement des espaces collaboratifs clients et collaborateurs (transformation du réseau d’agences retail, industrialisation des nouveaux formats d’agences, et flex office pour accompagner les nouveaux modes de travail) et la transformation du modèle opérationnel (dont le digital/IT et les Assets technologiques). Pour son service SoGé, la Banque veut passer d’environ 10.000 clients actuellement à 300.000 à l’horizon 2025.

Vers un nouveau modèle relationnel

La Banque compte industrialiser le nouveau modèle relationnel retail grâce au développement d’agences relationnelles. Celles-ci représenteront 75% du réseau à l’horizon 2025 avec plusieurs typologies innovantes d’agences spécialisées par segment et des «Agences sans caisse». Selon le management de la Société Générale Maroc, ce dispositif est accompagné par l’accélération de la mise en place des outils Self Care clients (ELS, Applications, Accès Transactionnel «open» dans l’ensemble des agences…) et par une intensification relationnelle grâce à l’expertise des conseillers spécialisés dont le nombre sera multiplié par 5 à horizon 2025. En clair, il s’agit de la transformation d’une partie des collaborateurs qui faisaient du transactionnel vers le conseil.

«Les agences vont devenir davantage relationnelles que transactionnelles», précise le PDG du Groupe. Ainsi, le banquier aura pour rôle d’accompagner et de conseiller le client. En revanche, les transactions se passeront sur les applications digitales, les espaces libre-service ou encore Internet. «C’est une tendance qui a démarré il y a quelques années mais qui s’est accélérée avec la crise de Covid-19, avec les nouveaux usages qui se sont installés et avec le développement des nouvelles technologies», indique-t-il.

SoGé Ado, une offre destinée aux jeunes de 12 à 18 ans

La Société Générale élargit son offre numérique SoGé. Elle vient de lancer «SoGé Ado qui est la première offre au Maroc pour les jeunes de 12 à 18 ans. En même temps pour pouvoir accompagner l’inclusion financière et pour préparer progressivement cette jeunesse à consommer différemment la banque», relève Ahmed El Yacoubi. L’offre SoGé Ado met ainsi à la disposition des jeunes de 12 à 18 ans, sous la supervision des parents, une proposition de valeur complète de services bancaires et extra-bancaires, pour les assister au quotidien dans la gestion de leur budget et le développement de leur autonomie financière.

Un nouveau siège à CFC

La Société Générale compte renforcer son positionnement au Maroc en tant que plateforme technologique pour le Groupe en Afrique. En plus de son siège social actuel, la Société Générale Maroc aura un deuxième siège opérationnel à Casa Finance City à l’horizon 2025 pouvant accueillir 2.000 personnes. Ce campus va regrouper, entre autres, les pôles technologiques du Groupe et ses filiales spécialisées (Sogelease, Eqdom, SG ATS et SG ABS). Ce projet est en phase d’étude de faisabilité et les appels d’offres seront lancés prochainement. En plus des filiales spécialisées, le dispositif du groupe au Maroc dispose notamment de près de 1.000 ingénieurs répartis entre les activités architecture et SI et les services liés aux activités des marchés de la banque de financement (SGABS et SGATS).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.