Son programme de mise à niveau et de développement lancé par les ministres Akhannouch et Nadia Fettah : La nouvelle vie de la Vallée d’Ait Mansour

Son programme de mise à niveau et de développement lancé par les ministres Akhannouch et Nadia Fettah : La nouvelle vie de la Vallée d’Ait Mansour

Après les projets structurants inaugurés vendredi à Taghazout et Tiznit , Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et Nadia Fattah, ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie sociale, ont effectué samedi une visite de terrain au niveau de la province de Tiznit dans la vallée de Ait Mansour pour lancer d’importants projets visant le développement de cette vallée.

 

Au niveau de la commune territoriale de Affella Ighir, il a été question de prendre connaissance de l’état d’avancement de la mise en œuvre du programme de développement de la vallée Issi Ait Mansour. Cette dernière qui compte une population de 2500 habitants et qui s’étend sur 140 ha est reconnue pour ses potentialités agro-touristiques et le savoir-faire ancestral.

La vallée connaissait un état de dégradation au niveau de ses infrastructures et de ses ressources menaçant sa durabilité et les intérêts de ses habitants.

Une mise à niveau prometteuse de la vallée Issi Ait Mansour

Le projet de réhabilitation de la Vallée d’un coût global de 167 MDH comporte 4 composantes relatives : la promotion touristique via l’aménagement de sentiers et de hubs, la mise à niveau des établissements existants et la mise en place de nouvelles structures d’accueil touristique dans la vallée et autre action de promotion touristique et d’accompagnement de jeunes actifs dans la zone de la vvallée, la mise à niveau de la vallée au niveau des aménagements hydroagricoles, de foncier, de nettoyage de touffes du palmier dattier ainsi que l’accompagnement du tissu coopératif aagricole, la protection de la vallée contre les inondations à travers des aménagement spécifiques ainsi que l’assainissement et le curage des écoulements , et à l’amélioration de la route principale à l’intérieur de la vallée.

  • visit tiznit 04.10 - (2)
  • visit tiznit 04.10 - (1)

Dans le détail, les travaux d’aménagement Hydro-agricole relatifs à la réhabilitation des périmètres de Petite et Moyenne Hydraulique de la vallée d’Aït Mansour d’un investissement de 5,10 Mdhs ont pour objectif l’amélioration de l’efficience des réseaux d’irrigation et la protection des terres agricoles et ouvrages hydrauliques dans la vallée. Et ce à travers la construction et revêtement du réseau d’irrigation « Seguias » sur 10 000 ml, la construction, réhabilitation et étanchéisation de 10 bassins d’accumulation des eaux d’irrigation ainsi que le captage et protection de 10 sources d’eau.

Le projet d’aménagement antiérosive d’une superficie de 325 ha et d’un coût global de 5,39 Mdhs, profitera aux douars de Afilal, Gdourt et Ager Nimlalt.

  • visit tiznit 04.10 - (5)
  • visit tiznit 04.10 - (4)

 

Les travaux de protection des terres agricoles et des ouvrages hydrauliques aux berges de la vallée d’Aït Mansour d’un montant de 22,5 Mdhs, consiste en la protection des terres agricoles et les parties dégradées au niveau des berges de la vallée par une protection mécanique (Gabion) ainsi que la correction des pentes des ravins contre l’érosion hydrique et la protection des ouvrages hydrauliques.

Le grand projet de mise à niveau de la vallée de Ait Mansour porte également sur l’aménagement touristique du site Talat Yssi, porté par la Société de Développement Régional du Tourisme de Souss-Massa ainsi que l’école au champ relative à la production des légumes biologiques et plantes aromatiques et médicinales par l’approche des Polinisateurs sauvages installée au niveau du Douar Talat – Commune territoriale Afella Ighir. Le montant des actions de l’école au champ depuis 2020 s’élève à 54.260,00 Dhs. Elles visent à protéger les pollinisateurs et la biodiversité, à faire face aux changements climatiques, à augmenter les rendements et à améliorer les revenus des agriculteurs.

La délégation a visité des parcelles agricoles exploitées par les coopératives de service et pris connaissance des opérations de nettoyage de la vallée et de valorisation des déchets de palmier dattier en biocomposte. Le montant des actions relatives à l’accompagnement à la mise à niveau du tissu coopératif agricole de la vallée Vallée Ait Mansour s’élève à 2 MDH. Il s’agit notamment, de l’organisation de journées de formation et de sensibilisation, la mise en place d’une école au champ, l’acquisition de matériel et outillages agricoles pour le nettoyage des touffes ou encore l’accompagnement et équipement des coopératives de service.

  • visit tiznit 04.10
  • Son-programme-de-mise-à-niveau-et-de-développement-lancé-par-les-ministres-Akhannouch-et-Nadia-Fettah-La-nouvelle-vie-de-la-Vallée-d’Ait-Mansour

Appui au développement de coopératives de service et signature de conventions

Plusieurs conventions ont été signées en marge de la visite effectuée. Il s’agit d’une convention entre l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA) et cinq (05) coopératives de services et d’une convention spécifique portant sur l’appui à la mise en place des coopératives de services entre le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale.

Une convention de partenariat portant sur la gestion et entretien des équipements touristiques réalisés au niveau de la vallée Issi Ait Manssour a été conclue entre la Société de Développement Régional du Tourisme de Souss-Massa et la commune territoriale de Afella Ighir et la coopérative Ouguass, en marge de la visite au projet d’aménagement touristique du site Adad dans la commune territoriale Affella Ighir.

Enfin, dans le cadre de cette visite, des opérations de distribution de matériel de lutte contre les incendies, de fours améliorés et de ruchers ont été menées.

A noter que le début de cette connu l’inauguration de pistes rurales permettant le désenclavement du Douar Ayeghd, en le liant à la RP 1900 sur une longueur de 2 km pour un coût global de 2,49 Mdhs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *