Souss Massa-Drâa prend son envol

Souss Massa-Drâa prend son envol

Appuyé par la wilaya, le conseil de la région, la municipalité, le conseil préfectoral et l’ensemble des élus, le Conseil régional local du tourisme vient de signer deux importantes conventions à Zagora, à la date du 4 février 2005, sous la présidence effective de Sa Majesté le Roi MohammedVI. La première convention de partenariat est conclue avec la compagnie Regional Air Lines, la Région de Souss Massa-Drâa et le CRT .
L’objet porte sur un accord global de coopération visant la promotion et le développement du volet transport aérien de la région. En effet, par le biais de cet accord, Regional Airlines, dirigé par Mohamed Hassan Bensalah, par ailleurs patron d’Holmarcom, desservira deux nouvelles lignes aériennes.
D’une part Agadir-Ouarzazate, maillon indispensable pour conduire les concepteurs de voyages et les opérateurs à mettre en place des packages adaptés.
Quant à l’autre liaison, entre Agadir et Las Palmas, elle intervient à un moment où le concept de la coopération décentralisée prend forme entre la région d’Agadir et les Iles Canaries.
Aussi bien dans la desserte Agadir-Ouarzazate, à raison de 4 vols par semaine, que dans celle avec Las Palmas (cinq vols par semaine), l’accent est mis sur la flexibilité. Les horaires sont fixés de manière à permettre un aller-retour dans la même journée pour la clientèle tourisme et affaires à partir de la saison été 2005. D’ores et déjà, Regional Airlines a mis en place un tarif promotionnel de lancement avec un aller-retour à 395 dirhams entre les deux villes marocaines et un tarif de 1495 dirhams en aller-retour entre Agadir et Las Palmas.
La signature de cette convention sous la présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI témoigne, de l’avis des opérateurs de Souss Massa-Drâa, de toute la sollicitude royale quant au développement de la région. Agadir est de par l’implication des élus et des autorités l’exemple à suivre. Constitué seulement le 19 février 2004, le CRT d’Agadir n’en est pas à sa première convention.
En effet, outre ce programme de desserte, le bureau présidé par Said Scally avait signé une importante convention avec la région pour la création et le positionnement des petites et des micros-entreprises.
Un fonds de 15 millions de dirhams a été désigné à cet effet. Grâce à ce mécanisme, toute micro-entreprise porteuse d’un projet important pour la région peut bénéficier d’un soutien important. «Notre objectif, rappelle Said Scally, le président du CRT, est d’encourager l’entrepreneuriat en mettant en place un cadre adéquat, une sorte de pépinière pour les entreprises».
L’erreur à éviter, poursuit-il, «c’est de cantonner nos actions seulement à Agadir. Le Conseil régional du Tourisme couvre toute la région de Souss Massa Drâa». Une vision qui explique peut-être la rencontre tenue avec le CPT (Conseil Provincial du Tourisme) de Ouarzazate, dans le sillage des accords signés à Zagora. «Nous avons annoncé aux professionnels de Ouarzazate, notre intention de travailler main dans la main, pour un engagement réciproque afin que cette ligne soit un succès», relève le président d’un important groupe hôtelier, membre à part entière du CRT.
En fait, pour les élus et les opérateurs d’Agadir, l’heure de l’attentisme est révolue. «Il y a des réponses que nous pouvons apporter au niveau local ». Une approche qui gagnerait à se reproduire dans d’autres régions où les CRT, abandonnés à eux mêmes, ne disposant pas de moyens, n’existent que durant les grands salons du Tourisme.
Preuve qu’à Agadir, l’implication des autorités est réelle, la Wilaya suit de près l’évolution du Plan de développement régional, le fameux PDR. Les opérateurs ne sont pas du reste. D’autres privés, à l’image du représentant de TUI à Agadir, Guy Marrache, comptent aussi se lancer dans l’aérien. Holiday Services est en train de constituer une compagnie charter qui, gageons-le, aura la vie plus longue que la défunte Mondair, dont l’initiateur est aussi un acteur important dans l’hôtellerie à Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *