«Talents Africains» : Attijariwafa bank remporte le pari

«Talents Africains» : Attijariwafa bank remporte le pari

Plus de 10.000 jeunes talents issus de divers pays y ont pris part

Les talents sélectionnés dans le cadre de ce programme évoluent dans les différentes lignes de métiers au Maroc, pendant une durée allant de 12 à 36 mois, à l’issue de laquelle ils rejoignent les filiales du Groupe en Afrique.

Attijariwafa bank se réjouit du franc succès de la deuxième édition du colloque «Talents Africains». Inscrit pleinement dans la stratégie du groupe, ce colloque, qui s’est déroulé les 2 et 3 décembre, œuvre à promouvoir l’excellence au niveau du continent en mettant en valeur le potentiel du capital humain de l’Afrique. «Cette deuxième édition du colloque Talents Africains a créé une réelle dynamique orientée vers des questions liées au développement de notre continent en mettant à l’honneur les compétences africaines comme catalyseur de progrès et de croissance», apprend-on du Groupe.

Et de préciser que «plus de 10.000 jeunes talents issus de divers pays et établis dans plusieurs continents ont pris part à ce programme qui a été riche en échanges et en partage». Des personnalités marocaines et internationales de renom ont débattu en cette occasion du rôle des talents dans l’émergence du continent.

Les échanges ont en effet porté sur les modalités d’activer des leviers d’une coopération efficace au service du développement des compétences des jeunes ainsi que sur les différents moyens à engager par les économies africaines afin d’accélérer les progrès vers la réalisation des objectifs de développement et des aspirations des jeunes.

«Plusieurs activités ont également été réalisées avec une forte implication des jeunes talents, notamment des rencontres avec des dirigeants comme Ismaël Douiri, directeur général délégué à Attijariwafa bank, et Abdou Souleye Diop, Managing Partner à Mazars. L’objectif est de créer un climat de transfert d’expérience à travers l’interaction autour de plusieurs sujets relatifs au continent», apprend-on du groupe. Parmi les moments phares de ce colloque, la dynamique d’échanges entre les jeunes et les Alumni Yeelen. Yeelen se veut en effet un programme lancé en 2010 consistant à sélectionner les étudiants subsahariens les plus brillants, issus des universités et écoles de commerce, et d’ingénieurs marocains. «Attijariwafa bank a accéléré le déploiement du programme Yeelen avec une importante dynamique de recrutement», peut-on relever du Groupe.

Notons que les talents sélectionnés dans le cadre de ce programme évoluent dans les différentes lignes de métiers au Maroc, pendant une durée allant de 12 à 36 mois, à l’issue de laquelle ils rejoignent les filiales du Groupe en Afrique. Il est à noter que des stands de recrutement digitaux ont été mis en place par filiale et par pays afin de permettre aux talents d’échanger avec les managers du Groupe au Maroc et à l’international autour des grands projets et des perspectives de recrutement qu’offre Attijariwafa bank. En marge de cet espace carrière, des présentations relatives aux métiers de la banque ont été faites autour de plusieurs thèmes, à savoir la transformation digitale de la banque, la dynamique orientée vers les métiers de l’innovation et la politique de gestion des risques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *