970x250

Tamwilcom en roadshow dans 8 villes du Maroc

Tamwilcom en roadshow dans 8 villes du Maroc

Coïncidant avec le déploiement de sa plateforme «Fin-Créa»

Fin-Créa est un guichet 100% digital et gratuit destiné exclusivement aux TPE de moins d’un an, primo-accédant au financement bancaire et sollicitant un crédit d’investissement pouvant aller jusqu’à 2 millions de dirhams.

C’est de Casablanca que Tamwilcom a démarré, jeudi dernier, son roadshow national en faveur des acteurs du financement et de l’accompagnement des porteurs de projets. Cette tournée qui fera escale dans 7 autres villes du Royaume (Agadir, Marrakech, Laâyoune, Tanger, Fès, Oujda et Rabat «sera une occasion pour débattre avec l’ensemble des partenaires des nouvelles perspectives de financement de l’entreprise marocaine pour une relance économique». Ces rendez-vous, qui se poursuivront jusqu’au 7 juillet prochain, ambitionnent d’apporter aux acteurs partenaires tout l’éclairage nécessaire sur l’offre produits de Tamwilcom. Ils seront également l’occasion d’échanger sur les spécificités de chaque région et sur les besoins des entreprises en matière de financement, apprend-on de la société financière.

Et de préciser que «l’escale de Casablanca marque le début du déploiement à l’échelle nationale de la plateforme digitale Fin-Créa de mise en relation des entrepreneurs et porteurs de projets avec les banques partenaires, après une phase pilote conduite depuis le 31 janvier dernier au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Chaque escale sera ensuite l’occasion d’aller à la rencontre des acteurs locaux publics et privés (CRI, CGEM, Anapec, OFPPT, Chambres et fédérations sectorielles, tissu associatif…), afin de leur présenter en détail les atouts et les opportunités de cette nouvelle plateforme». Accessible sur le lien www.fincrea.ma, Fin-Créa est un guichet 100% digital et gratuit destiné exclusivement aux TPE de moins d’un an, primo-accédant au financement bancaire et sollicitant un crédit d’investissement pouvant aller jusqu’à 2 millions de dirhams. Se référant à Tamwilcom, cette plateforme a pour ambition de contribuer à renforcer les chances des TPE en phase de création pour obtenir le financement bancaire nécessaire au démarrage de leurs activités.

«Une ambition qui s’inscrit en droite ligne des orientations en faveur de l’accélération de la réalisation des objectifs du Programme Intelaka ainsi que ceux de la Stratégie nationale d’inclusion financière», relève-t-on dans ce sens. Rappelons que Tamwilcom est l’intervenant unique de l’État en matière de garantie publique des financements. L’institution financière régie par la loi bancaire intervient avec ses partenaires pour répondre aux besoins des entreprises marocaines à travers une panoplie de mécanismes de financement adaptés à chaque étape de leur cycle de vie. Au titre de l’exercice 2021, Tamwilcom a affiché des résultats probants témoignant de la réactivité de l’institution dans ce contexte particulier. Il ressort que l’ensemble des engagements consentis, hors produits spécifiques mis en place lors de la crise Covid, ont poursuivi un trend haussier. Ils ont atteint à fin 2021 un montant de l’ordre de 24,9 milliards de dirhams marquant une progression de 35%. Ces engagements ont permis la mobilisation d’un volume de crédits de 43,7 milliards de dirhams au titre dudit exercice.

La répartition sectorielle place le commerce et distribution à la tête des secteurs bénéficiaires. Ils captent 30% des financements accordés, suivis de l’industrie et du BTP avec une part de 23% pour chaque secteur. Par ailleurs, Tamwilcom a réalisé un bond remarquable en termes de nombre d’opérations de financement d’entreprises. Elles ont grimpé de 90% comparé à 2020 totalisant plus de 65.400 opérations au titre de l’exercice 2021. On note dans ce sens 20.950 opérations relatives au financement du cycle d’exploitation contre 19.100 pour l’inclusion financière de la TPE et 15.660 pour l’investissement. De même, Tamwilcom a fortement boosté le financement de la création d’entreprises en 2021, soit 9.700 opérations enregistrées durant l’année. Par ailleurs, l’institution a contribué au financement de l’innovation en accompagnant 168 startups dans le cadre du Fonds Innov Invest.

Pour ce qui est du financement Intelaka, 22.875 crédits ont été accordés au titre de l’exercice 2021, représentant un volume d’engagements de plus de 3,8 milliards de dirhams, en hausse de 22% comparé à une année auparavant. Notons que 26% du volume des crédits garantis a été accordé au niveau de la région de Casablanca-Settat, contre 15% pour Rabat-Salé-Kénitra et 12% pour Marrakech-Safi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *