Economie

Tan Tan: 6,5 millions DH pour l’aménagement du souk hebdomadaire

© D.R

Le principal souk de la ville de Tan Tan connaît la réalisation des travaux d’aménagement pour le faire intégrer dans l’économie régionale.

Plusieurs projets de développement structurants et ambitieux sont lancés dans la province de Tan Tan, visant le développement des infrastructures dans la province et l’amélioration de son attractivité en vue d’en faire un pôle exceptionnel sur le plan national, et qui intègrent la deuxième tranche du programme de mise à niveau urbaine.

Parmi les plus importants projets il y a lieu de citer celui de l’aménagement du souk de la ville. Ce chantier est initié par le conseil municipal et les travaux d’aménagement seront réalisés en partenariat avec l’Agence pour la promotion socio-économique des provinces du Sud pour une enveloppe de 6,558 millions DH. Prévu sur dix mois, ce projet porte sur le revêtement de 2.500 m2 de sol, la construction de deux entrées principales, le carrelage de 2.600 m2 de sol, la construction d’un mur de clôture, l’aménagement de 14 magasins de vente de viande et la construction d’installations sanitaires. Il a également été procédé au lancement des travaux de construction de la route périphérique liant le souk hebdomadaire au boulevard Hassan II dans la ville, qui sera également réalisée en partenariat entre l’Agence du Sud et la province de Tan Tan pour un coût de 4,251 millions DH.

Ce projet de réhabilitation s’inscrit dans le cadre de la mise à niveau des infrastructures commerciales de la ville et de l’amélioration du potentiel touristique et promet de faire du souk un vecteur économique et un tremplin pour les potentialités de la région.
Ce souk populaire connaît un mouvement important et enregistre une forte fréquentation de la population de la ville de Tan Tan.

Parmi les autres chantiers figurant dans le cadre de ce programme de mise à niveau urbaine celui de la construction d’un nouveau pont dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’équipement et du transport et le ministère de l’intérieur pour un coût d’environ 12,4 millions DH. Les travaux de ce pont, long de 97 m, qui ont duré 15 mois, portent sur l’aménagement du passage dédié à la canalisation d’eau potable, l’éclairage public, le réseau d’assainissement, le revêtement des passages et les tests de capacité, ainsi que l’aménagement du stade de football de la ville.

Articles similaires

EconomieUne

Une nouvelle feuille de route pour l’aquaculture

Acteur incontournable du secteur de l’aquaculture, l’ANDA devrait bientôt franchir un nouveau...

Economie

Un «Summer Village» au cœur des Myriades Bouskoura 

«Les Myriades Bouskoura» célèbre l’été sous le thème de l’eau. Le Centre...

Economie

Youssef Chraibi reconduit à la tête de la FMES

Youssef Chraibi a été réélu pour un nouveau mandat à la tête...

Economie

Les excédents globaux frôlent les 60 milliards DH

Se référant à la TGR, les excédents globaux dégagés par les budgets...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus