Economie

Tanger Automotive City: Les premiers opérateurs industriels débarquent

© D.R

Tanger Automotive City veut se faire une place parmi les destinations de choix pour les investisseurs. Les responsables en charge de cette nouvelle zone franche viennent de dévoiler l’identité des six premiers opérateurs qui ont choisi de s’y implanter.

A cet effet, les six installations industrielles représentent des investissements privés à terme de l’ordre de 600 millions DH. L’annonce de ces premiers projets structurants vient «dans la foulée de la mise en exploitation d’une première tranche de 50 ha», tiennent à préciser dans un communiqué les responsables de Tanger Automotive City.

La même source fait part que les six premiers opérateurs contribueront, à travers l’entrée en service de leurs projets respectifs, à confirmer la portée régionale de cette nouvelle zone franche développée par TFZ pour consolider le développement engagé de la filière automobile.

Parmi ces premiers investisseurs, le communiqué cite l’équipementier américain Electrical Components International et le groupe espagnol  d’emballage Europac. Fort d’une longue expérience dans l’automobile et l’électroménager, le premier groupe, qui est perçu comme un investisseur de poids, prévoit la réalisation d’une usine de câblage dans cette nouvelle zone franche.

Quant au groupe espagnol Europac, ce leader européen dans le secteur de l’emballage compte y mettre en place une usine de fabrication de carton ondulé répondant aux besoins de la filière automobile.
S’étendant sur une superficie totale de 300 ha, Tanger Automotive City dont la première tranche de 50 ha vient d’être mise en exploitation, nécessite un investissement global de 850 millions DH, incluant aussi bien le coût du foncier que celui d’aménagement du site.

Considérée comme une importante plate-forme industrielle intégrée dédiée principalement aux métiers de l’automobile, «Tanger Automotive City offre un dispositif cohérent autour d’atouts de compétitivité liés à un positionnement de premier plan à proximité du port Tanger Med, un réseau d’équipementiers diversifié et solidement implanté ainsi qu’un potentiel de développement régional important», ajoute le même communiqué.

Soulignons que Tanger Automotive City se présente comme le prolongement de son aînée la Zone franche d’exportation de Tanger, elle-même filiale de TMSA (entrée en exploitation en 1999) et compte actuellement plus de 500 entreprises sur une assiette foncière de plus de 1.200 ha.

Articles similaires

Economie

Un rendement jugé satisfaisant en dépit du stress hydrique : 286.000 tonnes de betterave à sucre produites au Gharb

La campagne betteravière du Gharb fait état de 286.000 tonnes de betterave...

EconomieUne

Selon le dernier rapport annuel sur les économies de l’Afrique du PCNS : Maroc-Mauritanie-Sénégal, un corridor stratégique

La question clé réside dans l’activation des leviers permettant l’exploitation complète du...

Economie

Suivi-évaluation des projets : La BAD lance la nouvelle solution numérique RASME

Le responsable-pays de la Banque africaine de développement pour le Maroc, Achraf...

EconomieUne

En hausse de 7,2 % par rapport à une année plus tôt : 36,3 millions de comptes bancaires ouverts en 2023

«48% des personnes physiques identifiées détiennent un seul compte ouvert, 28% deux...