Tanger Automotive City : Yazaki Maroc et Nippon Express créent un hub logistique

Tanger Automotive City : Yazaki Maroc  et Nippon Express créent un hub logistique

Il permettra d’externaliser les opérations logistiques de 4 unités de production de l’équipementier japonais

Cet exemple réussi doit être suivi par «d’autres entreprises japonaises pour contribuer à apporter une pierre de plus à la construction du Maroc de demain sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI».

S’étendant sur 15.000 m2, un nouvel entrepôt logistique s’implante à Tanger Automotive City. Ce projet est le fruit d’un partenariat entre l’équipementier japonais Yazaki et son compatriote Nippon Express, dont la signature officielle s’est déroulée, mercredi 30 juin, en présence de l’ambassadeur du Japon au Maroc, Shinozuka Takashi, et les responsables des deux Groupes partenaires. Ce nouveau hub logistique, dont les travaux avancent à grands pas pour être livré dans un peu plus de trois mois, permettra d’externaliser et de centraliser les opérations logistiques relatives aux quatre unités de production de l’équipementier japonais à Tanger, Kenitra et Meknès. Grâce à ce partenariat, «Yazaki confirme son succès et le développement de ses investissements dans le Royaume», indique M. Takashi, faisant remarquer que cet exemple réussi doit être suivi par «d’autres entreprises japonaises pour contribuer à apporter une pierre de plus à la construction du Maroc de demain sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI».

Un contrat de partenariat à 10 millions d’euros

Selon les dispositions de ce contrat de partenariat d’une durée de dix ans, le prestataire de 3PL (third-Party Logistics provider), Nippon Express, investira, en tant que partenaire logistique de Yazaki, quelque 10 millions d’euros dans la réalisation du hub puis en assurera la gestion. «Ce projet est une fantastique opportunité pour Nippon Express de consolider son implantation locale au Maroc, démarrée en 2019. Le partenariat avec Yazaki nous permet de démontrer notre expertise dans la logistique automobile s’appuyant sur les dernières technologies telles que les convoyeurs de dernière génération, l’optimisation des flux de pièces détachées et les nouvelles solutions RFID (radio-identification)», a affirmé Denis Sanguinetti, président de Nippon Express France.

De son côté, pour Andreas Di Vece, Chief operating officier à Yazaki Europe Ltd (YEL), le lancement de ce hub centralisé au Maroc soutient et donne de la flexibilité aux opérations de Yazaki. «Il en sera le centre de consolidation des flux matériels, administratifs et financiers. Notre choix s’est porté sur Tanger Med du fait de la dualité de l’offre industrielle et logistique», a-t-il souligné.
Quant à Umut Ozcan, vice-président logistique de YEL, il a fait part que ce hub est le premier du genre de Yazaki dans la région. «Nous y combinerons toutes les activités logistiques du pays de manière centralisée et assurerons une chaîne d’approvisionnement sans faille de bout en bout», a-t-il dit, avant d’ajouter que l’industrie automobile est en pleine mutation, le marché exige un maximum de flexibilité et de réactivité face aux demandes des clients.

Une panoplie d’innovations technologiques

Le nouveau hub se distingue par une panoplie d’innovations technologiques, à l’instar de la radio-identification pour une traçabilité instantanée des flux physiques, un convoyeur automatique assurant le mouvement de plus de 20.000 boîtes par jour ou encore une version personnalisée de SAP EWM (Extendad, werehouse management) pour une gestion optimale des opérations. Ce carrefour logistique apportera à Yazaki «une nouvelle dimension dans sa conception stratégique des empreintes et sera un exemple pour d’autres pays», a affirmé Mohammed Ameziane, directeur Logistique & Supply Chain-Afrique du Nord, faisant remarquer que «l’ouverture d’un hub au Maroc est une preuve de la volonté de croissance dans le pays et de confiance envers ses hommes et ses ingénieurs pour une startup réussie».

Notons qu’en plus des activités d’entrepôt et de stockage classique, ce hub englobera d’autres éléments à plus grande valeur ajoutée tels que l’ingénierie logistique, la centralisation de l’approvisionnement en matières premières, la normalisation, l’optimisation du fret et des stocks, le reconditionnement par points de consommation, le contrôle actif des stocks, la consignation des stocks et l’inventaire géré par le fournisseur (VMI)». La centralisation de la logistique va donner une flexibilité aux opérations pour répondre aux changements du marché, a souligné Youssef Mkireb, Morocco Logistics hub site manager.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *