Tanger : Des recommandations pour renforcer l’attractivité des régions en termes d’investissement

Tanger : Des recommandations pour renforcer  l’attractivité des régions en termes d’investissement

Selon M. Jazouli, le Nord constitue une parfaite illustration du grand développement réalisé au niveau national

Le premier Forum régional de l’investissement s’est déroulé, mercredi 24 novembre, à Tanger, en faisant la part belle aux sujets prioritaires liés à l’investissement, l’emploi et la formation au niveau national et régional. Initiée par le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA), cette première édition a fait un tour d’horizon des différentes solutions proposées afin d’aider à assurer une amélioration de la qualité du système d’éducation et de formation et la valorisation des compétences, à améliorer et développer le climat des affaires et à renforcer l’attractivité des régions en matière d’investissement. D’autant plus que le Maroc connaît, ces vingt dernières années, un développement soutenu grâce à la vision clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI. «Nous sommes appelés à tirer profit de cette dynamique et à trouver plus que jamais les moyens de la renforcer», a souligné Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques.

L’intervenant a tenu à rappeler que la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima constitue une parfaite illustration de ce grand développement réalisé au niveau national, et ce à travers son positionnement comme troisième région par sa contribution au PIB et troisième également en termes d’investissement public.

M. Jazouli a fait part de la nécessité de travailler encore davantage pour dépasser certaines limites et atteindre les objectifs tracés en vue d’assurer la facilitation des investissements, la mise en œuvre des dispositions de la charte d’investissement, la création de nouvelles zones d’activité économique, l’incitation à l’investissement et l’entrepreneuriat en particulier chez les jeunes, la réussite d’une bonne adéquation entre la formation académique ou professionnelle et le marché du travail, qui est en constante mutation et de plus en plus exigeant. Il s’agit également de fournir des efforts supplémentaires pour renforcer l’attractivité des régions en termes d’investissement et en faire un espace de création et de créativité», a-t-il ajouté.

Notons que la programmation de ce forum régional s’est distinguée par l’organisation de trois ateliers en vue d’enrichir le débat sur l’investissement, l’amélioration de l’attractivité du territoire, l’insertion sociale et la valorisation du capital humain. «Nous devons évoquer dans le cadre des travaux d’aujourd’hui l’importance de soutenir l’investissement et l’emploi et la diversification de l’économie et des sources de la richesse, réaliser le développement durable, lutter contre les disparités spatiales et sociales, et améliorer le cadre de vie de la population», a expliqué Omar Moro, président du CR-TTA, faisant remarquer que l’amélioration de l’attractivité territoriale en matière d’investissement, le renforcement de la compétitivité économique régionale ainsi que la création de la richesse et des opportunités d’emploi nécessitent l’élaboration des projets de développement intégré aux niveaux industriel, agricole, touristique,…

Soulignons que les trois ateliers ont été clôturés avec l’émission des propositions à même d’être transformées en des programmes d’action territorial et sectoriel, visant à promouvoir l’investissement, améliorer le climat des affaires et renforcer la compétitivité de la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *