Tanger-Tétouan-Al Hoceima : 100 millions DH pour améliorer l’offre de soins

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : 100 millions DH pour améliorer l’offre de soins

Des structures hospitalières seront dotées de laboratoires de dépistage de la pandémie de Covid-19

Réuni en session extraordinaire au titre du mois de septembre, le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA) vient de procéder à l’étude et l’examen des trois points inscrits à l’ordre du jour de cette assemblée. Fatima El Hassani, présidente du CR-TTA, a réussi à faire passer ces trois points, dont celui d’une annexe de la convention de partenariat entre le Conseil de la région et la direction régionale de la santé pour l’amélioration de l’offre sanitaire dans le Nord. A cet effet et conformément à l’article 5 de cette convention, les deux parties sont convenues d’y rajouter une modification consistant à faire participer l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Nord (APDN) comme leur nouveau partenaire en remplacement de l’Agence régionale d’exécution des projets (AREP).

D’un montant global de 100 millions de dirhams, ce partenariat vise à renforcer l’offre de soins dans les préfectures et les provinces de la région pendant une période de deux ans. Et en ce temps de crise sanitaire liée à la Covid-19, ce projet permet de renforcer l’approvisionnement des structures hospitalières en laboratoires de dépistage de la pandémie. En se basant sur les dispositions de cette convention, le Conseil de la région s’engage à apporter la totalité des 100 millions de dirhams, répartie dans la période de deux ans (entre 2020 et 2021), pour le financement des opérations de l’offre sanitaire sur le territoire régional. De son côté, la direction régionale de la santé est chargée, entre autres, de doter les structures hospitalières des équipements médicaux et leur approvisionnement en médicaments nécessaires au traitement des malades atteints de Covid-19. Elle a pour mission, dans ce même contexte, de renforcer les équipes médicales et paramédicales et de suivre et d’accompagner la réalisation de ce projet en coordination avec ses autres partenaires.

Quant à l’APDN, elle s’engage à la réalisation du cahier des charges relatif à l’acquisition du matériel médical nécessaire pour la bonne marche des services dans les hôpitaux de la région. L’agence se charge également des travaux de réhabilitation, d’entretien ou d’extension des structures hospitalières publiques prévus dans le cadre de ce projet.
Il est à noter que les travaux de cette session extraordinaire ont été marqués par l’approbation à l’unanimité d’une convention relative au projet intégré de développement des préfectures et provinces du Nord. D’une durée de trois ans (2021-2023), ce projet vise à renforcer les infrastructures et les services de base, notamment dans le monde rural. D’un autre côté, les conseillers régionaux ont procédé, lors de cette assemblée, à l’approbation d’une convention tripartite la liant avec la commune de Tétouan et l’Agence du bassin hydraulique du Loukkos.

Elle vise à la mise en place d’un canal d’évacuation des eaux pluviales, plus précisément dans la partie arrière de la zone industrielle de Tétouan, permettant ainsi à la ville de se prémunir contre les risques d’inondations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *