Tanger-Tétouan-Al Hoceima : La région au chevet des TPE

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : La région  au chevet des TPE

Les porteurs de projets soutenus dans le cadre du programme d’amélioration du revenu et l’inclusion économique

Soutenir les très petites entreprises très actives dans le domaine de l’économie sociale et solidaire et n’ayant bénéficié d’aucun programme d’appui aux TPE tel que celui d’Intilaka ou l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). C’est dans ce contexte que le conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA), la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS-TTA), la wilaya et l’Institution régionale de la formation et de développement se mobilisent en vue de renforcer le développement de cette catégorie d’entreprises. Et ce à travers un projet de convention de partenariat visant à soutenir les porteurs des projets conformément au programme d’amélioration du revenu et l’inclusion économique dans le monde rural et dans le cadre des efforts déployés pour la réalisation des activités génératrices de revenus permettant de réduire les inégalités sociales.

Selon les dispositions de cette convention, la région s’engage à mobiliser une enveloppe budgétaire de 25 millions de dirhams pour atteindre les objectifs tracés dans le cadre de ce projet de partenariat. Elle a également pour mission d’acquérir un bus, qui servira comme «maison des TPE» dans le monde rural. Les bénéficiaires de cette initiative vont y suivre des séances de formation, d’encadrement et d’accompagnent dans les différentes étapes de la réalisation de leurs projets.

La CCIS-TTA se charge, elle, de la mise en place des espaces, destinés à accueillir des maisons des TPE sur le territoire urbain. La chambre a pour mission d’assurer la formation, l’encadrement et l’accompagnent au profit des TPE. Alors que la wilaya de la région se charge d’attribuer des ressources financières supplémentaires en cas de nécessité pour compléter la réalisation de ce projet. Elle s’engage également à contribuer au suivi et à la coordination avec tous ses partenaires dans le cadre de cette convention. L’Institution s’engage, quant à elle, à contribuer à la formation, l’encadrement et l’accompagnent au profit des porteurs de projets aussi bien sur le territoire urbain que rural. Elle a également pour mission d’apporter son soutien financier à plus de 1.500 projets au niveau de la région du Nord.

Dans ce sens, «les bénéficiaires du soutien financier s’engagent en contrepartie à échanger leurs expériences réussies avec les autres TPE et de contribuer à leur encadrement», selon les dispositions de cette convention. En plus de son soutien aux TPE, la région s’engage à contribuer dans d’autres projets de développement visant à favoriser la création des opportunités de travail et d’améliorer les conditions économiques et sociales des populations locales ciblées. Parmi lesquels figurent la mise en place d’une zone d’activités économiques à Fnideq ou d’un nouveau village des artisans dans la province de Chefchaouen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *