Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Plusieurs projets pour le développement régional

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Plusieurs projets pour le développement régional

Prévus par le PLF pour l’exercice 2022

Le nouveau projet de loi de Finances (PLF) vise à donner une nouvelle dynamique au développement de la région du Nord grâce à une série de projets d’investissements publics, prévus par le PLF 2022 dans cette région. Parmi les objectifs visés, il y a lieu de citer l’instauration et le développement des infrastructures ainsi que l’amélioration des services sociaux dans le Nord. Ainsi, le projet de loi de Finances prévoit des installations hydriques, notamment la création du barrage d’Aïyacha (750 millions de dirhams) dans la préfecture de Tanger-Asilah et du barrage Beni Mansour (2,5 milliards de dirhams) dans la province de Chefchaouen. Parmi les secteurs clés de l’économie ciblés, il y a lieu de citer le secteur agricole qui sera doté d’une enveloppe budgétaire de 152,6 millions de dirhams permettant la création des projets en 2022 grâce au Programme national d’économie d’eau et d’irrigation (PNEEI).

Quelque 86 millions de dirhams seront attribués au développement du secteur, et ce dans le cadre du programme d’extension d’irrigation (PEI). Il s’agit également de consacrer 2 millions de dirhams pour favoriser la promotion de l’agrobusiness et 6 millions pour le développement de la filière de production animale et végétale,… Le PLF 2022 prévoit d’autres projets et actions visant à garantir et consolider la relance du secteur de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire dans la région. Il permet ainsi d’injecter 5 millions de dirhams dans le programme de mise à niveau de la médina de Tanger. Le projet de loi prévoit de consacrer 10 millions de dirhams pour la création de trois zones d’activités d’artisanat dans la région et 7 millions de dirhams pour la mise en oeuvre des projets et programmes de développement de l’économie sociale et solidaire. En ce qui concerne l’amélioration et le développement des infrastructures dans la région, le PLF 2022 prévoit d’allouer quelque 220 millions de dirhams pour le Centre hospitalier universitaire (au titre de l’année 2022), dont les travaux sont finalisés, mais la date d’ouverture très attendue de cette importante structure sanitaire n’est pas encore fixée. Plus de 146 millions de dirhams seront consacrés au Centre hospitalier provincial (CHP) d’Al Hoceima, Le projet de loi prévoit de doter l’hôpital des spécialités de Tétouan d’un montant global de 126 millions de dirhams et 170 millions de dirhams au CHP d’Ouezzane.

Il est envisagé dans le cadre de l’amélioration de l’infrastructure sanitaire d’assurer le financement des travaux d’extension et de réhabilitation du CHP de Tétouan pour 35 millions de dirhams et de Chefchaouen pour 73 millions de dirhams. Le PLF 2022 prévoit d’accorder 51 millions de dirhams pour le financement des travaux de mise en état et d’agrandissement du Centre hospitalier de Larache et du Centre hospitalier régional de Tanger pour 70 millions de dirhams. Il s’agit également d’allouer un budget de 70 millions à l’hôpital de proximité de Benkarich, relevant de la province de Tétouan, 80 millions de dirhams à l’hôpital de proximité de Ksar Seghir, 78 millions de dirhams à la polyclinique de Martil et de 51 millions de dirhams à l’hôpital du jour de Jebha. Notons que le Nord sera doté de nouveaux projets lui permettant la réservation du patrimoine naturel et forestier sur son territoire urbain et rural. Dans ce contexte, quelque 43,87 millions de dirhams seront mobilisés en vue d’assurer l’aménagement et le développement forestier dans la région. La région bénéficiera d’autres projets pour un budget de 9,3 millions de dirhams en vue de l’aider à l’aménagement de ses forêts urbaines et périurbaines. Alors que 57,9 millions de dirhams sont destinés à financer les travaux d’ouverture et de réhabilitation des chemins forestiers et 18 millions de dirhams pour assurer la correction de ravins et à la lutte contre l’ensablement.

Notons que le PLF 2022 prévoit d’autres projets éducatifs et sportifs, dont celui de la poursuite des travaux de réalisation de la Cité des sports pour 100 millions de dirhams ainsi que la construction de 12 écoles primaires, 8 lycées collégiaux, 11 lycées qualifiants et 5 internats pour une enveloppe budgétaire de 318 millions de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *