Economie

Tanja Marina Bay international: Lancement de la commercialisation des 1.400 anneaux

Il s’agit de Tanja Marina Bay international, dont le lancement officiel de la commercialisation de ses anneaux s’est déroulé en grande pompe, mardi 28 juillet. D’un investissement de 700 millions de dirhams, ce projet, qui se distingue par sa position nichée au pied de la médina et en face de la baie et la corniche de Tanger, est le premier fruit du méga-chantier de reconversion de la zone portuaire de Tanger ville, initié par SM le Roi Mohammed VI en mars 2010. «Tanja Marina Bay international ambitionne de devenir la plus grande marina de la région du détroit avec une capacité de plus de 1.400 anneaux», a indiqué Mohamed Ouanaya, président-directeur général de la société de gestion du port de Tanger ville (SGPTV), chargée de développer les composantes portuaires du projet global de reconversion et gérer les installations y afférentes.

Cette première marina urbaine du Royaume est conçue selon les standards internationaux et peut accueillir, grâce à ses plus 1.400 anneaux, des yachts de toutes dimensions allant jusqu’à 90 mètres de longueur. «Les anneaux sont soit mis en location pour une courte durée de 1 à 6 mois ou pour une durée d’une année, soit mis à disposition des plaisanciers pour de longues durées pouvant aller jusqu’à 20 ans», a affirmé M. Ouanaya.

Il est à noter que Tanja Marina Bay s’étendra sur deux bassins. Prévu d’être opérationnel, dès l’été 2016, sur une superficie de 15 hectares, «le nouveau port de plaisance, adossé à la plage de la ville, offrira 774 anneaux dont la longueur variera de 7 à 90 mètres. La marina du vieux port, fruit de la reconversion de l’ancien port de pêche, sera mise en service après le transfert des activités de pêche vers le nouveau port de pêche en cours de construction. Ce bassin, d’une surface de 11 hectares, offrira 626 anneaux dont la longueur variera de 7 à 30 mètres», a dit M. Ouanaya.

Comme il a été annoncé lors du lancement officiel des travaux du mégaprojet de reconversion de la zone portuaire de Tanger ville, «Tanja Marina Bay se veut la nouvelle destination incontournable du tourisme de plaisance et de croisière dans le bassin méditerranéen», a poursuivi M. Ouanaya, faisant remarquer que «ce projet de grande envergure connaîtra un engouement chez les touristes nationaux et internationaux grâce à sa dimension portuaire basée sur la croisière, la plaisance, le fast-ferry et la pêche et sa dimension urbaine comprenant des équipement culturels, des places publiques, des hôtels, des espaces de commerce et d’animation ainsi qu’un pôle résidentiel et tertiaire. Il contribuera pour ainsi dire au développement de la région en créant des richesses et de l’emploi».

Il est à préciser que Tanja Marina Bay, considérée comme un projet intégré et équilibré, comportera, entre autres, un club nautique, qui abritera le mythique Royal yacht club de Tanger (créé en 1925), des écoles de sports nautiques (voile, plongée, pilotage, de bateaux,…), une zone de réparation navale dotée d’une darse de 250 tonnes de capacité (pouvant accueillir des bateaux allant jusqu’à 40 mètres de longueur). Il s’agit aussi d’une zone dédiée à l’hivernage des unités de plaisance, une station de ravitaillement en carburant, des équipements dédiés aux plaisanciers (vestiaires, laveries,…) ainsi qu’un espace d’animation comprenant des cafés, des restaurants, des commerces et un parking.

Articles similaires

EconomieUne

M.Akhannouch visite et lance plusieurs projets socio-économiques à Tiznit

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a lancé, vendredi, une série de...

EconomieUne

Alpha Assurances primée pour la seconde fois aux Trophées de l’Assurance pour son programme d’assurance panafricain

Le cabinet de courtage en assurances et réassurance « Alpha Assurances »...

EconomieUne

Bonnes pratiques agricoles et économie d’eau : Une rencontre de sensibilisation au profit des agriculteurs d’Alnif et d’Ammar

Une occasion unique pour acquérir de nouvelles connaissances et compétences

Economie

Le Cluster EnR veut construire un écosystème collaboratif «solide»

Le Cluster EnR compte plus de 210 membres actifs et accompagne en...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux