Economie

Taounate : Akhannouch s’enquiert de l’état d’avancement des projets agricoles

© D.R

Au niveau du périmètre de Sahla, le ministre a donné le coup d’envoi de la plantation et de l’équipement d’une parcelle de 3 ha, sur une superficie de 1.072 ha. Ce projet porte sur la plantation de figuier, d’olivier, de vigne, de plantes aromatiques et médicinales et de cultures maraîchères et fourragères.

Le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a effectué mercredi une visite de terrain à Taounate, pour s’enquérir de l’état d’avancement de plusieurs projets agricoles inscrits dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV). Ainsi, le ministre s’est informé sur l’état d’avancement du projet d’irrigation du Moyen Sebou et Inaouen Aval (2ème tranche) et des travaux de raccordement du barrage Idriss 1er. Ce projet, d’un investissement global de 865 millions DH, porte sur une superficie de 4.600 ha en périmètre irrigué et 12.400 ha zone bour.

Il vise l’augmentation de la production agricole (+300%) et sa valorisation, ainsi que l’amélioration des revenus des agriculteurs, outre la création de 971.000 journées de travail par an. S’étalant sur une durée de 7 ans, ce projet profitera à quelque 23.320 personnes. M. Akhannouch a également visité une usine de distillation et d’extraction de végétaux à forte valeur ajoutée se situant à Aïn Aicha dans la province de Taounate. Basé sur une agriculture totalement biologique (612 hectares), ce projet lancé au cours de cette année a permis la création de plus de 60 emplois permanents et près de 500 emplois saisonniers.

Au niveau du périmètre de Sahla, le ministre a donné le coup d’envoi de la plantation et de l’équipement d’une parcelle de 3 ha, sur une superficie de 1.072 ha. Ce projet porte sur la plantation de figuier, d’olivier, de vigne, de plantes aromatiques et médicinales et de cultures maraîchères et fourragères.

Il permettra à terme d’augmenter la production agricole au niveau du périmètre de Sahla, d’améliorer le revenu des agriculteurs, de créer de nouveaux emplois et de réaliser une économie d’eau significative. Le ministre s’est informé sur le projet arboricole intégré de production de figues, olives et oranges, doté d’un complexe agro-industriel de valorisation des produits.

D’un investissement global de 44 millions DH, ce projet est réalisé dans le cadre d’un partenariat public-privé. Il s’étale sur une superficie de 244 ha, dont 60 ha plantés en figuier, 53 ha en olivier et 74 ha en agrumes.

Dans une déclaration à la presse à l’occasion de la 4ème édition du Festival national des figues de Taounate qui se place au premier rang des zones de production de la figue au Maroc, le ministre a souligné que le programme relatif au développement de la filière de figue dans le cadre du contrat-programme arboricole prévoit à l’horizon 2020 l’extension des plantations pour atteindre 69.000 ha, la réhabilitation des plantations existantes sur une superficie de 9.000 ha et l’équipement de près de 23.500 ha de plantations de figuier en système d’irrigation goutte-à-goutte.

Dans ce sens, des aides financières de l’Etat sont accordées dans le cadre du contrat-programme signé avec la Fédération interprofessionnelle des productions fruitières (2011-2020) et du contrat-programme (2017-2021) relatif au développement des industries agroalimentaires.

Articles similaires

EconomieUne

Intrepid Travel promeut le tourisme durable à Beni Mellal-Khénifra

Il a tenu une conférence de presse pour présenter ses orientations stratégiques

EconomieUne

Exprimé par les professionnels du secteur : Le marché boursier, un outil efficace pour le développement du secteur automobile

M. Mezzour a appelé à dépasser les frontières du marché national pour...

Economie

Gestion des situations d’urgence : La CDG organise un exercice d’évacuation de son siège

La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) a organisé, mercredi matin,...

Economie

Organismes de placement collectif immobilier (OPCI) : Un actif net de 85,49 milliards de dirhams à fin 2023

85,49 milliards de dirhams, telle est la valeur globale de l’actif net...