Taroudant : Le projet de plantation de 20.000 amandiers et noyers fait son chemin

Taroudant : Le projet de plantation de 20.000 amandiers et noyers fait son chemin

Un programme lancé par la Fondation Crédit agricole du Maroc pour le développement durable

Cette initiative vise à doter les habitants de la commune de Toubkal d’une source durable de revenus tout en contribuant à régénérer le couvert végétal et à lutter contre l’érosion des sols.

8.000 amandiers et noyers ont été plantés dans le cadre de la première phase du programme lancé à Taroudant par la Fondation Crédit agricole du Maroc pour le développement durable (FCAMDD), High Atlas Foundation (HAF), alors que 12.000 autres sont programmés d’ici février 2021.

Ce projet pionnier porte sur un programme de plantation des arbres fruitiers organiques (amandiers et noyers) et de formation des agriculteurs en techniques agricoles dans la province de Taroudant, commune de Toubkal, région Souss-Massa, afin d’assurer un développement durable de ces milieux ruraux au niveau social, économique et environnemental.

Le programme est étalé sur 2 ans, de février 2019 jusqu’à février 2021 et il est fondé sur la plantation de 20.000 arbres, la formation des agriculteurs, l’évaluation, la certification biologique d’Ecocert obtenue par HAF en 2016 dans 5 douars (Agadir, Amsouzaret, Talmerselt, Imhiln, Osrayn ) ainsi que la préparation d’un manuel et un film documentaire. Dans ce sens 8.000 noyers et amandiers ont été plantés depuis le lancement de projet, alors que le reste est programmé pour l’année en cours.

D’ailleurs les villages qui ont bénéficié de cette opération sont les mêmes qui ont obtenu la certification de la part de l’Ecocert en 2016 (Agadir, Amsouzaret, Talmerselt, Imhiln, et Osrayn). Et ce pour aider ces douars à obtenir une nouvelle certification en appliquant des pratiques agricoles soucieuses de l’environnement.

Les agriculteurs locaux ont également bénéficié début du mois de mars courant de sessions de formation et qui ont porté sur les bonnes pratiques liées à l’agriculture biologique et développement durable, ainsi que les techniques d’élagage, du greffage, et de paillage, et des ateliers pratiques sur le terrain.

Cette initiative vise à doter les habitants de la commune de Toubkal d’une source durable de revenus tout en contribuant à régénérer le couvert végétal et à lutter contre l’érosion des sols. Dans cette optique, à travers sa fondation pour le développement durable, Crédit agricole du Maroc  s’engage sur plusieurs niveaux. Citons en premier l’acquisition et la plantation des plants biologiques d’arbres fruitiers au profit des petits agriculteurs. La fondation prend en charge leur formation sur le greffage de ces arbres, les spécificités de l’entretien bio, la récolte des fruits et leur manutention bio jusqu’à leur commercialisation.

La Fondation Crédit agricole du Maroc s’engage également à financer la certification bio de ces micro-vergers au moyen d’une certification de groupement ainsi que la production du matériel pédagogique qui permettra la duplication d’initiatives d’arboriculture biologique de montagne dans d’autres régions du Maroc.

Les agriculteurs bénéficiaires de l’opération ont été répertoriés sur une cartographie numérique des terrasses agricoles grâce au développement d’un système d’information géographique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *