Technique Building Information Modeling (BIM): Le bon exemple de la Gare routière de Rabat

Technique Building Information Modeling (BIM): Le bon exemple de la Gare routière de Rabat

La digitalisation des données dans le bâtiment fait son chemin au Maroc

Continuum a opté pour le BIM en tant que solution que l’équipe maîtrise déjà suite aux nombreuses implémentations dans divers projets effectués par la société.

L’utilisation de l’intelligence 3D dans le bâtiment est d’usage un peu partout dans le monde. Au Maroc, la technique BIM se fraye progressivement son chemin dans la conception d’ouvrage. ««Building Information Modeling» dit aussi «ND Modeling» ou «Virtual Prototyping Technology». Cette solution de la digitalisation des données dans le secteur BTP est apparue en 2003 aux États-Unis d’Amérique. De fil en aiguille, son utilisation s’est étendue entre les années 2007 et 2016 dans plusieurs pays à travers le globe. Cette modélisation connaît de nos jours un développement assez timide au Maroc», expliquent les équipes de Continuum BIM. Sur le plan technique, cette innovation signée Autodesk allie technologie et processus logique pour monter les projets les plus particuliers.
«Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le BIM n’est pas un logiciel mais plutôt un processus qui par le biais d’une maquette 3D intelligente modélise tout un projet de construction soit un bâtiment ou un projet d’infrastructure et son aspect physique. Il offre l’opportunité aux professionnels de réunir les informations nécessaires à la conception, l’exécution, le facility management de la construction jusqu’à la fin de vie du projet. Ce n’est pas tout car l’estimation des coûts en temps réel figure aussi dans sa liste d’avantages à travers le BIM 4D et 5D», indique Continuum BIM. Au Maroc, cette technique a permis la conception de plusieurs projets à l’image de la gare routière de Rabat. Les détails.

Imagerie par drone, logiciel de conception, modèle représentatif

Suite au lancement du chantier de la nouvelle gare routière à l’entrée de la ville de Rabat en 2018 par la wilaya de Rabat en collaboration avec la société Rabat Région Aménagement, le bureau Continuum BIM a été sollicité afin de trouver une solution optimale permettant de remédier aux problématiques du projet, qui sont liées à l’aspect paysagiste et la densité de circulation routière, explique l’entreprise à ALM.
Pour orchestrer ce chantier, Continuum a opté pour le BIM en tant que solution que l’équipe maîtrise déjà suite aux nombreuses implémentations dans divers projets effectués par la société. Ainsi, les experts ont effectué en premier lieu un levé topographique et imagerie par drone. Sur la base de ces prises, le site a été modélisé, en l’occurrence les aménagements routiers aussi.
Le visualiseur d’Infraworks a permis à l’équipe Continuum de partager le modèle créé avec le maître d’ouvrage. En second lieu, le logiciel de conception Revit a été utilisé afin de représenter la gare routière et les bâtiments avoisinants.
Pour mieux cerner tous les dérivés du projet et avoir une meilleure visibilité en termes de prise de décision, les collaborateurs Continuum ont créé un modèle représentatif du mobilier urbain tel que les corbeilles, les candélabres et autres sur 3DS MAX qu’ils ont intégré sur Infraworks.

Les projets en cours de réalisation en BIM

Actuellement, l’équipe Continuum BIM a modélisé plus de 100 millions m2 en «Building Information Modeling» avec plus de 50 projets établis grâce à la même technologie avec des clients au Maroc et à l’échelle internationale. En ce moment, l’entreprise planche sur différents projets dont : un partenariat avec Ewane Assets, filiale de MedZ CDG, pour un accompagnement en BIM Management sur tous leurs projets au Maroc, un partenariat avec l’Université Caddi Ayyad pour les aménagements de ses infrastructures ainsi que le Scan to BIM de toutes les facilités, et des projets de sauvegarde du patrimoine à travers le Scan to BIM de plusieurs monuments dont La Koutoubia de Marrakech. Les équipes de Continuum BIM travaillent aussi sur le projet d’un nouveau mall au niveau de la ville de Tanger en partenariat avec le bureau d’architecte Made Architecture Tingis Mall. Par ailleurs, l’entreprise accompagne plusieurs groupements d’habitation, plateaux de bureaux et de projets hôteliers et collabore aussi avec des acteurs des quartiers industriels de Marrakech et Rabat.

Optimisation des coûts et de temps

Selon une étude publiée par le bureau Mc Growth Hill Construction dans son Smart Market Report publiée en 2013 sous le titre «La valeur ajoutée du BIM pour la construction dans les grands marchés mondiaux», en partenariat avec Autodesk, les utilisateurs du BIM bénéficient de nombreux avantages suite à l’utilisation de ce processus intelligent. «Grâce à la modélisation intelligente 3D, l’organisation peut améliorer son image de 32%. Mc Growth Hill atteste aussi que les coûts de construction diminuent respectivement de 23% à 31%.

Suite à l’intégration du BIM dans les projets, l’avantage en matière de gestion des coûts est remarquable, il est dû aux prévisions dûment cernées par le processus évalué à 21% de plus que la procédure classique (sans avoir recours au BIM), ce qui par conséquent porte ses fruits sur le bénéfice accru qui peut augmenter à lui seul de 14%», relève l’entreprise ajoutant que le BIM permet d’éviter 41% d’erreurs et d’oublis et donc par défaut la durée estimée pour le projet en question chute de plus de 19%. Parallèlement, une étude de Boston Consulting Group (BCG) explique que l’utilisation des solutions technologiques digitales telles que le BIM principalement, l’impression 3D ou les drones devrait permettre une réduction de 15 à 20% des coûts d’ici 10 ans, conclut la même source.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *