970x250

Tour d’horizon des projets lancés par Mohammed Sadiki à Khémisset, Berkane et Saidia

Tour d’horizon des projets lancés par Mohammed Sadiki à Khémisset, Berkane et Saidia

Produits de terroir, race bovine, projet écotouristique…

Plusieurs projets ont été lancés ces deux derniers jours lors des visites terrain effectuées les 21 et 23 juillet par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohammed Sadiki. Produits de terroir, race bovine, projet écotouristique, remise de matériels… autant d’aspects ont accompagné ces différentes activités. Tour d’horizon des principales initiatives déployées.

Sept prix d’excellence décernés lors du concours marocain des produits de terroir à Berkane

Présidée par le ministre de l’agriculture, la 5ème édition du concours marocain des produits de terroir s’est tenue à l’Agropole de Berkane. Sur les 980 produits mis en compétition, représentant toutes les régions du Royaume, 7 prix d’excellence ont été décernés, à savoir le miel multifleurs de la Coopérative Douahaj de la Région Rabat-Salé-Kénitra, l’huile d’argan de la Coopérative agricole féminine Toudert de la Région Souss-Massa, l’huile d’olive de la Coopérative Fritissa de la Région Fès-Meknès, le fromage Tomme de chèvre de la coopérative Ajbane Chefchaouen de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, les dattes Mejhoul de la Coopérative Wahat Charradi de la Région Drâa-Tafilalet, et le couscous de maïs de la Coopérative Sayidati de la Région Rabat-Salé-Kénitra. Cette édition a connu le décernement de 449 médailles (156 médailles d’or, 133 d’argent et 160 de bronze). Les principaux produits primés sont : les miels (72 médailles d’or, 68 médailles d’argent et 61 médailles de bronze), l’huile d’olive (3 médailles d’or, 2 médailles d’argent et 10 médailles de bronze), l’argan (5 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 9 médailles de bronze), les dattes (2 médailles d’or, 6 médailles d’argent et une de bronze) et les couscous (26 médailles d’or, 31 médailles d’argent et 48 médailles de bronze).

120 coopératives présentes au Salon régional des produits de terroir lancé à Saidia

Le ministre a inauguré le 23 juillet à Saïdia, la 7ème édition du Salon régional des produits de terroir, organisée jusqu’au 2 août 2022 sous le thème «Génération Green : les produits de terroir levier de l’émergence d’une classe moyenne agricole». «Sur une superficie de 2.000 m² au cœur de la ville de Saïdia, ce salon constitue un espace approprié pour présenter aux consommateurs sur 10 jours les nouveautés se rapportant aux produits de terroir», relève la même source. Cette édition connaît la participation de plus de 120 coopératives dont les produits répondent aux normes de sécurité sanitaire avec attestation de l’ONSSA, ainsi que des acteurs institutionnels du développement agricole et rural.

Race bovine «Oulmès Zaer» : 16 éleveurs primés au concours national

16 éleveurs au total ont été récompensés lors de la 22ème édition du concours national de la race bovine «Oulmès Zaer» qui s’est déroulée le 21 juillet 2022. Présidé par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohammed Sadiki, cette compétition s’inscrit, selon un communiqué du département de l’agriculture, dans le cadre du programme de développement et de préservation de la race «Oulmès Zaer», objet d’une convention signée le 21 mai 2021 entre le département de l’Agriculture et la Fédération marocaine des éleveurs de la race bovine d’Oulmès Zaer (FMERBOZ).

Cette convention porte sur un montant global de 8,1 millions de DH sur 3 ans. Le ministre a procédé à la remise des prix aux meilleurs éleveurs participants au concours. Au total, cette édition a connu la participation de 200 éleveurs, mettant en concurrence 500 têtes de bovins. En termes d’organisation, ce concours s’est déroulé en deux étapes. La première phase a porté sur la présélection des meilleures têtes pour la participation au concours, au niveau de 40 points de rassemblement, situés dans le berceau de la race, au niveau des communes d’Oulmès, Bouquachmire et Ait Ichou. Pour sa part, la seconde phase a permis de sélectionner les quatre meilleures têtes dans les quatre catégories du concours : catégorie des taureaux géniteurs, catégorie des taurillons, catégorie des vaches, catégorie des génisses. Identifiée en 1912, la race bovine d’Oulmès Zaer se développe au niveau des hauts plateaux d’Oulmès et de Zaer. «Elle est considérée comme l’une des principales races bovines locales marocaines, reconnue pour sa rusticité et la qualité de ses produits, en particulier la qualité de sa viande, très appréciée par les consommateurs.

La viande de la race bovine d’Oulmès Zaer est en cours de labellisation», explique le département de l’Agriculture. En marge de sa visite, le ministre a par ailleurs procédé à la remise de matériel technique et logistique au président de la Fédération marocaine des éleveurs de la race, pour les besoins de travail des équipes techniques pour le suivi et l’encadrement des élevages dans le cadre du programme de préservation et de développement de la race «Oulmès Zaer». Le ministre s’est rendu lors de sa visite à la région à un espace dédié à l’exposition des produits de terroir abritant une vingtaine de groupements de producteurs. «Les produits exposés reflètent la richesse de la province de Khémisset (plantes aromatiques et médicinales, produits à base de céréales, miel et produits de la ruche…). Parmi les produits exposés, deux produits de terroir de Khémisset sont déjà labellisés, à savoir l’huile essentielle du lavandin d’Oulmès (AOP) et la lentille d’Ain Sbit (IGP)», indique le département de l’agriculture. En marge de cette visite, le ministre a procédé à la remise de matériel technique d’équipement d’une unité de production et de valorisation de couscous au profit d’une coopérative féminine de la commune Ait Siberne. «D’un montant de près 834.000 DH, le projet s’inscrit dans le cadre de la stratégie Génération Green. Il permettra la création de 4.000 journées de travail et l’amélioration des revenus des bénéficiaires de 1.000 à 2.500 DH/mois», rapporte la même source.

10 MDH pour un projet écotouristique à Tafoghalt

Un projet écotouristique au niveau de la commune territoriale de Tafoghalt a été lancé le 23 juillet 2022 par le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. «S’inscrivant dans le cadre de la stratégie Forêts du Maroc, ce projet écotouristique de Beni Snassen sera réalisé en partenariat public-privé, à travers une convention entre l’Association de la maison familiale rurale de Beni Snassen et la Direction régionale de l’Agence nationale des eaux et forêts», souligne le ministère de l’agriculture dans un communiqué. Pour sa réalisation, ce projet nécessite une enveloppe budgétaire de 10 millions de dirhams. Etalé sur une superficie de 2,5 hectares, ce projet donnera «une forte impulsion à l’écotourisme dans la région et permettra de créer 20 emplois directs et 30 emplois indirects, outre son aspect de formation à travers l’accompagnement des jeunes, des associations et des coopératives de valorisation des produits agricoles et forestiers», indique la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.