Tourisme : 72 millions DH pour l’aménagement et le renforcement des deux corniches de Dakhla

Tourisme : 72 millions DH pour l’aménagement et le renforcement des deux corniches de Dakhla

72 millions DH est le montant consacré pour l’aménagement de deux corniches de la ville de Dakhla, et qui ont fait l’objet de deux conventions ratifiées récemment par le Conseil de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Ce projet vient pour améliorer le paysage urbain et renforcer l’attractivité de cette perle du Sud marocain tout en consolidant davantage l’offre touristique de cette destination.

Dans les détails, ces deux projets structurants au niveau de cette ville ont été approuvés lors d’une session extraordinaire présidée par Khattat Yanja, président du Conseil de la région, et qui s’est déroulée en présence notamment du wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar.
Ainsi, les membres du Conseil ont approuvé un projet de convention de partenariat pour financer et mettre en œuvre le projet relatif à l’aménagement de la corniche de la plage de Foum Labouir et au renforcement de la corniche du Boulevard Mohammed V à Dakhla, nécessitant un montant global de 72 millions de dirhams (MDH), dont la contribution du Conseil régional est de l’ordre de 40 MDH et la commune de Dakhla (32 MDH).

Concernant le premier axe de cette convention liant la wilaya de la région, le Conseil régional et la Commune de Dakhla, il porte sur l’aménagement de la corniche de la plage de Foum Labouir surplombant l’océan Atlantique sur une longueur de 2 km, afin d’accueillir les estivants et les visiteurs de la ville dans de meilleures conditions. Ce projet a mobilisé une enveloppe budgétaire de 48 MDH, dont la contribution du Conseil de la région a atteint 16 MDH et la Commune de Dakhla (32 MDH).
De même, ils ont adopté le second volet de la convention relative au renforcement de la corniche du Boulevard Mohammed V à Dakhla qui s’étend sur 600 m, nécessitant un budget de 24 MDH, en vue de renforcer la crête de la baie d’Oued Eddahab et de traiter les fuites potentielles des eaux usées au niveau de ce tronçon de la corniche.

Ces deux projets font partie du programme intégré de développement de la ville de Dakhla, et qui constitue l’un des projets structurants destinés à assurer un développement urbain de cette ville et lui permettre ainsi de se hisser au rang des grandes métropoles mondiales. Ils sont également inscrits dans le cadre d’une vision de développement intégré multidimensionnelle qui couvre tous les champs économique, social, touristique et culturel.
Représentant plus de 38 établissements d’hébergement touristique, la région de Dakhla-Oued Eddahab s’est affirmée ces dernières années en tant que destination touristique de choix tant à l’échelle nationale qu’internationale, grâce aux atouts naturels et culturels dont elle dispose, aux efforts consentis par les différents intervenants et à l’évolution des infrastructures touristiques dans la région.
En effet, le secteur touristique dans la ville de Dakhla a affiché une forte croissance au cours des dernières années, comme en témoigne l’augmentation du nombre des nuitées dans les hôtels classés, qui sont passées de 127.001 en 2018 à 161.680 l’an dernier, soit une hausse de 27%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *