Tourisme : Chefchaouen conserve son attractivité

Tourisme : Chefchaouen conserve son attractivité

Avec l’ambition de gagner plus de parts de marché

Réputée par ses multiples sites naturels et culturels, Chefchaouen poursuit ses exploits comme une destination de choix, dont près de 70% des visiteurs venaient en temps normal (avant la pandémie de Covid-19) de l’étranger. Ainsi, la perle bleue a réussi à se positionner parmi les 22 meilleures villes et stations touristiques pour passer les vacances en 2022. Ce nouveau sondage vient d’être réalisé par Ovation Travel Group, qui est un important groupe américain spécialisé dans les voyages à travers le monde. Il permet de jouer en faveur de l’attractivité de la ville et de gagner de nouveaux visiteurs venus des Etats-Unis et d’autres marchés considérés parmi les plus importants pour le tourisme du Maroc en général et de la perle bleue en particulier.

Atouts touristiques mis en avant

Le nouveau palmarès met en avant les atouts et les potentialités touristiques de 22 villes sélectionnées, dont deux seulement se trouvent aux Etats-Unis. Il englobe, selon des critères spécifiques et précis à ce concours, une vingtaine d’autres destinations situées beaucoup plus loin et moins connues des voyageurs américains. Il s’agit, en plus de Chefchaouen, des Seychelles et Napa Valley (Californie), de Dubaï (Emirats arabes unis), Londres (Angleterre), Taormine (Italie), de Côte de Granit Rose (France), Santa Fe (Nouveau-Mexique), Anguilla (territoire britannique d’outre-mer), Ljubljana (Slovénie), Majorque (Espagne), Iles Féroé (Atlantique Nord, Danemark), Ischia (Italie), Banff (Canada), Porto (Portugal), Bodrum (Turquie), Iles Galapagos (Equateur), San Sebastian (Espagne), Quito (Equateur), la Namibie, Paro (Bhoutan) et Yucatan (Mexique). L’objectif de Ovation Travel Group est de servir comme un support d’information et de découverte pour les amateurs de voyage et d’aider les gagnants à promouvoir et mieux vendre leurs destinations pour la saison 2021-2022.

En attendant la réouverture totale des frontières aériennes

A l’instar d’autres destinations nationales de prédilection, telles que Marrakech et Agadir, les responsables, les autorités compétentes et les acteurs du tourisme (à leur tête le Conseil régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima) de Chefchaouen poursuivent leurs efforts à travers des programmes de communication et de marketing pour être prêts pour la réouverture des frontières aériennes pour récupérer les marchés stratégiques et d’en gagner de nouveaux considérés comme prometteurs pour la destination. D’autant plus que la perle bleue vient d’accueillir le premier groupe de touristes israéliens, qui ont montré leur engouement pour la ville. Chefchaouen est appelée à renforcer ses infrastructures hôtelières et touristiques en vue de mieux répondre aux attentes de ses visiteurs. Notons que la province de Chefchaouen dispose d’une capacité de plus de 2.100 lits répartis entre 18 hôtels classés (de un à quatre étoiles) et d’autres unités d’hébergement (maisons d’hôte, résidences touristiques et gîtes).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *