Tourisme de niche : 4,15 millions DH pour un nouveau complexe agricole à vocation agrotouristique à Dakhla

Tourisme de niche : 4,15 millions DH pour un nouveau complexe agricole à vocation agrotouristique à Dakhla

La Maison de chamelle, un nouveau complexe agricole à vocation agrotouristique, sera construite dans la zone de Tawarta située à l’entrée de la ville de Dakhla.

Ce projet d’un coût total de 4,15 millions de DH est porté par le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab et consiste en la mise en place et l’équipement d’une unité de valorisation et commercialisation des produits du terroir premier de son genre au niveau des provinces du Sud et qui est appelée Maison de chamelle sur une superficie totale de 600 mètres carrés.

En effet, cette unité est un projet à tendance agrotouristique prenant en compte les spécificités de la région tout en réconciliant l’aspect de promotion et valorisation des produits du terroir agricoles locaux et du patrimoine immatériel local, et dont la conception architecturale prendra en compte la valorisation des produits du terroir agricoles produits par les organisations professionnelles agricoles, la création d’emploi et de la valeur ajoutée au profit des coopératives féminines de produits du terroir, et le développement de réseau de l’agrotourisme dans la région et la promotion des produits du terroir locaux, ainsi que la création d’un espace de valorisation du patrimoine immatériel.

Celle-ci sera composée de plusieurs espaces d’exposition, et qui seront dédiés à la présentation de l’ensemble des produits du terroir de la région, ainsi que des autres régions, sous forme de rayonnage et des affiches pour chaque rayon qui contient une présentation du produit affiché, sa composition et ses spécificités, et également une vitrine muraille réfrigérée pour les produits périssables (fromage, lait…) .
Dans les détails techniques, le nouveau complexe sera aménagé par des équipements spécifiques de la région afin de permettre la présentation de la culture de la région, et un espace de rayonnage des produits non périssables pour le stockage et le triage des produits provenant des différents producteurs et associations, et un espace multimédia.

A travers ce nouveau projet, la destination Dakhla veut s’imposer comme le porte-drapeau de l’agro et l’éco tourisme dans les régions du Sud. Surtout que cette partie du Royaume dispose de sites d’un tourisme de niche écologique et déjà doté d’un programme intégré du développement de l’écotourisme d’une enveloppe budgétaire d’environ 89 millions DH, dont 56 millions DH octroyés par les départements ministériels et 33 millions DH par les collectivités territoriales. Ce programme prévoit plusieurs initiatives, en priorité sur la création des hébergements écologiques dans la commune d’Aousserd et Rass El Kasseh (gîtes, écolodge,…), l’aménagement d’une station de cure thermale à Tawarta à base de produits du terroir, la création de circuits à vélo et à dos de chameau, la création d’un musée écologique à la dune blanche, ainsi que l’aménagement et balisage du circuit désert et aventures reliant Ras El Kasseh à Cordero (sites des phoques).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *