Tourisme : Des initiatives de bon augure

Tourisme : Des initiatives de bon augure

Le Maroc fournit des efforts considérables pour donner un nouvel élan aux projets touristiques de ses différentes villes. C’est ce qu’a reconnu la dernière publication en date de l’Oxford Business Group (OBG) relative au Maroc.

On peut y lire que les projets touristiques et immobiliers qui seront menés en partenariat avec quatre pays du Golfe viennent à point nommé. En effet, selon l’OBG, ces accords interviennent dans un contexte de croissance du nombre de visiteurs qui affiche une hausse moyenne de 7 à 8% en glissement annuel.

Aussi, ces dernières années le gouvernement a orienté les investissements et les financements vers le secteur du tourisme afin d’en accroître le poids et de diversifier l’offre touristique.

Dans le même sillage, OBG précise que les grands projets lancés par le Maroc contribuent à étayer la stratégie marocaine de renforcement de son attractivité en tant que destination touristique. À noter qu’en 2013, le pays a accueilli 10 millions de visiteurs, soit une hausse de 7% par rapport à 2012.

Aussi, il table sur une hausse de 8% du nombre de visiteurs en 2014 et, selon les projections, les nuitées devraient augmenter de 10%. Une situation qui s’explique par le fait que malgré les troubles occasionnés par le Printemps arabe au Moyen-Orient et en Afrique du Nord depuis 2011, le Maroc a été dans une large mesure épargné par ces répercussions, ce qui lui a valu des flux de capitaux relativement importants et une fréquentation touristique stable.

En conclusion, OBG précise que si les objectifs du Maroc dans le cadre de sa stratégie Vision 2020 sont ambitieux et ne sauraient se réaliser sans des efforts soutenus et un afflux durable de capitaux, les initiatives actuellement en cours, dans le secteur privé comme dans le secteur public, sont de bon augure pour la santé du secteur touristique sur le long terme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *