Tourisme: Essaouira, une ville en perpétuel développement

Tourisme: Essaouira, une ville en perpétuel développement

Faire la promotion d’un tourisme de qualité, accessible à tous, telle est la volonté du tourisme responsable.  Un défi quotidien que tentent de relever ses acteurs à l’image de la délégation provinciale du tourisme  Au fil des ans, la cité des Alizés a connu un envol et un développement manifeste. 

Et le développement du tourisme s’est opéré à travers plusieurs voies avec  une mise en valeur de toutes les potentialités qu’offre la destination : le culturel, le rural, les produits de niche et le balnéaire. Néanmoins, force est de constater que  grâce à la richesse du patrimoine historique, Essaouira se positionne en premier lieu comme une destination culturelle avec d’autres produits complémentaires qui, conjointement, ne peuvent qu’assurer un développement provincial équilibré.

Un grand fondement de ce positionnement culturel est la médina d’Essaouira, classée patrimoine culturel universel de l’humanité par l’Unesco depuis 2001 et qui accueille un grand nombre de touristes fascinés par son charme architectural et ses monuments  historiques de grande valeur patrimoniale et architecturale.

Par ailleurs, pour faire appel à son patrimoine et à sa mémoire, Essaouira fait entendre sa voix par la musique, elle vit avec intensité au rythme d’événements de grande notoriété à travers notamment : le festival des Alizés, le festival des andalousies et l’incontournable festival de Gnaoua qui débutera dans quelques jours.

Le deuxième volet de l’offre concerne le tourisme rural.  Essaouira dispose d’un arrière-pays qui regorge de potentialités naturelles et socioculturelle pour le développement du tourisme rural. Le nord d’Essaouira appelé Chiadma et le sud appelé Haha sont l’objet de plusieurs circuits pédestres et équestres. Pour le produit balnéaire, la province d’Essaouira bénéficie de 150 km de côte.

On peut décemment avancer que le positionnement d’Essaouira est un positionnement «culture-nature au bord de la mer». Le dernier volet de l’offre concerne le produit de niche. La province regorge d’un potentiel important  en matière de sport nautique ou de glisse, notamment les sites de Sidi Kaouki et Moulay Bouzerktoune réputés par la force et la régularité des vents. La ville des vents est sûrement promise à un bel avenir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *