Tourisme : Les non-résidents génèrent 16,3 milliards DH à fin avril

Tourisme : Les non-résidents génèrent 16,3 milliards DH à fin avril

Les villes marocaines reprennent leur élan touristique. Les dernières statistiques fixées au titre du mois d’avril soulignent une reprise des principales destinations nationales. Fès a cartonné avec des nuitées en hausse de 21%, en glissement annuel. Même tendance pour Casablanca, Agadir et Rabat qui ont enregistré des évolutions respectives de 13, 9 et 6%. Se référant aux données de l’observatoire du tourisme, les nuitées dans les établissements classés ont grimpé de 4,5%  par rapport au même mois de l’année dernière, soit une progression de 5% pour les touristes non résidents et de 4% pour les résidents.

Le taux d’occupation a, quant a lui, enregistré une hausse de deux points durant avril 2013. Autres constats:  les touristes étrangers arrivent de moins en moins au territoire national. Les arrivées aux postes frontières ont reculé de 3% en avril dernier, soit une baisse de 2% pour les touristes étrangers de séjour et de 3% pour les MRE. Ce repli est justifié. L’observatoire du tourisme indique que «la baisse s’explique par le décalage des vacances de Pâques d’avril 2012 à mars 2013 ». 

S’agissant des marchés émetteurs, les arrivées d’Italie ont progressé de 17% contre une évolution de 5% de celles du Royaume-Uni et une hausse timide des arrivées d’Allemagne (1%). Le repli a touché, par ailleurs, les arrivées françaises (-6%), espagnoles (-10%) et belges (-2%). 

Au titre des quatre mois de l’année en cours, les recettes voyage ont affiché un léger redressement affichant ainsi une évolution de 0,3%. L’activité touristique des non-résidents au Maroc a généré au cours des quatre premier mois de l’année 16,3 milliards de dirhams affichant ainsi une légère baisse de 0,5% comparativement avec la même période de l’année précédente. Sur la période janvier-avril 2013, Marrakech s’est inscrite sous le signe de la reprise avec un rebond de 9% de ses nuitées touristiques. Agadir a maintenu son équilibre affichant sur l’année une hausse de 10% des nuitées. Les deux pôles ont cumulé à eux seuls 60% des nuitées totales au titre des quatre premiers mois de l’année en cours. Sur la même période, le taux d’occupation s’est amélioré de trois points se situant autour de 41% à fin avril 2013. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *