Tourisme : Nadia Fettah Alaoui fait le point devant les députés

Tourisme : Nadia Fettah Alaoui fait le point devant les députés

78% de visiteurs en moins au premier trimestre

Cette léthargie a impacté les recettes touristiques lesquelles ont fléchi de 69% comparé à la même période de l’année 2020 revenant ainsi à 5,3 milliards de dirhams.

430.000 touristes, tel est le nombre de visiteurs qui ont été accueillis au Maroc jusqu’à fin mars. Ce flux s’inscrit en baisse de 78 % par rapport à la même période de l’année précédente. Un chiffre relevé par Nadia Fettah Alaoui, ministre du tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, lors de la séance hebdomadaire consacrée aux questions orales à la Chambre des représentants.

Dans une allocution lue par Jamila El Moussali, ministre de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, Mme Fettah Alaoui, a, ainsi, dressé un état des lieux de la situation touristique au niveau national et a présenté par la même occasion le plan d’action de son département pour la mise en œuvre des stratégies de relance sectorielles. En effet, le tourisme fait partie des secteurs les plus impactés par la crise sanitaire. Depuis le déclenchement de la pandémie, l’activité est quasigelée. Ceci s’est traduit par une baisse de l’activité aérienne ayant marqué une baisse de 70,16% à fin 2020 et de 73,90% par rapport à 2019. Une tendance qui, selon la ministre, devrait persister jusqu’en 2023 pour un retour à la normale à partir de 2024. Cette léthargie a impacté les recettes touristiques lesquelles ont fléchi de 69% comparé à la même période de l’année 2020 revenant ainsi à 5,3 milliards de dirhams. Pour remédier à cette situation, le département du tourisme a mis en place un programme contractuel pour le soutien et la relance du secteur touristique.

Le but étant de préserver à l’horizon 2022 les emplois et le tissu économique ainsi que de stimuler la demande et créer une transformation structurelle dans le secteur touristique.
Plusieurs mesures ont été mises en place ciblant les établissements touristiques classés, les agences de voyages, les restaurants touristiques, les guides et le transport touristique. Citons dans ce sens le versement de l’indemnité forfaitaire de 2.000 dirhams aux salariés des entreprises touristiques déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale. Le bilan dressé dans ce sens démontre que 5.518 entreprises touristiques ont déposé leurs déclarations pour faire bénéficier leurs salariés de cette mesure concernant ainsi plus de 79.000 personnes.

Il a été également procédé à la mise en place d’une plate-forme électronique permettant de suivre des formations gratuites dans plusieurs secteurs. A cela s’ajoute la proposition des chèques-vacances, dont le décret afférent est en cours d’approbation, en tant que mécanisme offert par l’employeur pour encourager le tourisme interne. Le ministère se penche par ailleurs sur l’élaboration d’études approfondies et de recherches sur le terrain consacrées aux marchés externe et interne en parallèle à des campagnes promotionnelles pour préparer la reprise de l’activité touristique. La ministre a, par ailleurs, signalé que l’immobilisation de la flotte de la Royal Air Maroc pourrait être maintenue à hauteur de 30 % durant les prochaines années sachant que les prévisions dévoilées tablent sur une exploitation de 40 % de l’activité du trafic aérien cette année.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *