Tourisme/Souss-Massa : Le plan de relance proposé par les professionnels

Tourisme/Souss-Massa : Le plan de relance  proposé par les professionnels

Elle connaît la crise la plus grave de son histoire

Les opérateurs réclament également d’annuler les tests PCR et sérologiques, demandés pour les tour-opérateurs et les touristes, surtout que les tests ne sont pas demandés par les autres destinations touristiques mondiales concurrentes.

L’ouverture des frontières, de l’aérien, des plages, l’annulation des tests PCR et sérologiques demandés pour les tour-opérateurs et les touristes sont parmi les principales doléances des professionnels du tourisme d’Agadir Souss-Massa pour la relance immédiate de cette destination et qui ont été présentées lors d’une rencontre tenue mercredi.
Menacé d’asphyxié par les effets liés au coronavirus, le secteur du tourisme est aujourd’hui dans une situation alarmante au niveau de la première destination balnéaire du Royaume qui connaît la crise la plus profonde de son histoire et qui a été aggravée par la fermeture des plages d’Agadir depuis le 12 septembre suite à une décision du Comité de veille local.
Pour faire face à cette situation inédite, les professionnels du tourisme d’Agadir Souss-Massa coordonnent leurs actions pour trouver des solutions propices à cette impasse, en proposant des doléances concrètes en mesure d’assurer une relance immédiate du secteur dans la région après la crise de la Covid-19, et ce lors d’une réunion chapeautée par Rachid Dahmaz, président du Conseil régional du tourisme d’Agadir Souss-Massa.

Un communiqué du CRT publié par l’occasion souligne qu’une série actions immédiates ont été votées à l’unanimité et consistent à demander à la Haute Autorité d’ouvrir les frontières et l’aérien avec l’exigence du respect des mesures sanitaires, ainsi que les plages, qui représentent une exigence des clients nationaux et étrangers, étant donné que la destination Agadir est la première destination balnéaire au Maroc et la station de surf connue au niveau mondial. Ces opérateurs réclament également d’annuler les tests PCR et sérologiques, demandés pour les tour-opérateurs et les touristes, surtout que les tests ne sont pas demandés par les autres destinations touristiques mondiales concurrentes, ainsi que la sécurisation des clients des TO en mettant à leur disposition les passeports de mesures protocolaires sanitaires, et également la mise en place de l’itinéraire sanitaire de prise en charge des clients et assurer une large communication à ce sujet pour inciter les touristes à venir au Maroc.

Pour eux, il est primordial de lancer immédiatement de nouvelles routes point à point en provenance des principales villes européennes et ce conjointement et en négociation avec le ministère du tourisme, la RAM, l’ONMT et le Conseil régional Souss-Massa, et revoir à la baisse les prix des vols nationaux. Parmi ces doléances figure également la création d’une structure médicale indépendante, dédiée au tourisme pour la prise en charge, en cas d’éventuels clients atteints par la Covid-19, et l’ajout d’un 2ème laboratoire médical pour alléger la pression des demandes d’analyses Covid-19 à Agadir et dans l’hôtellerie.
Ces professionnels exigent par ailleurs «la mobilisation de tous les acteurs intervenant dans le tourisme pour une demande unanime auprès des banques afin de bénéficier de vrais crédits, refusés récemment par la CCG pour la majorité des professionnels du tourisme, et l’intégration des restaurants touristiques et les établissements d’animation touristiques dans le contrat programme du plan de relance».

A cela s’ajoute la levée des restrictions d’horaires de fermeture des restaurants touristiques afin d’offrir aux touristes une expérience touristique adéquate, et l’autorisation de l’animation touristique avec le respect de toutes les mesures de distanciation et de sécurité sanitaire. Notons qu’une séance de travail est prévue la semaine prochaine avec la ministre du tourisme à Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *