Tout savoir sur l’action de la Fondation CAM pour le développement durable

Tout savoir sur l’action de la Fondation CAM pour le développement durable

Agro-écologie et agriculture bio

Depuis sa création il y a une dizaine d’années, la Fondation du Groupe Crédit Agricole du Maroc pour le développement durable a fait de la transition agro-écologique un domaine d’intervention. La Fondation opère à travers l’accompagnement des initiatives de terrain. «Nous avons cru en l’agroécologie parce que c’est une solution concrète locale qui est entre les mains des paysans», peut-on relever de Leila Akhmisse, directrice exécutive de la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le développement durable.

En dressant le bilan des actions menées à ce jour, la responsable indique que «les graines qui ont été semées il y a 10 ans sont en train de germer. Nous sommes toujours aux côtés des agriculteurs et distributeurs pour accompagner cette transition écologique de l’agriculture marocaine. Si nous voulons préserver l’avenir de nos agriculteurs c’est dans cette voix que l’agriculture marocaine doit s’orienter». La Fondation définit quatre axes d’intervention en faveur de la promotion de l’agro-écologie et l’agriculture biologique.

Citons à cet effet la préservation de l’eau agricole, l’économie de l’énergie, la production de l’énergie renouvelable à la ferme et la valorisation des déchets. «La particularité de notre fondation c’est qu’elle est adossée à une banque. Quand nous menons des opérations pilotes de terrain et que nous constatons que cela fonctionne nous transmettons les résultats de l’expérience à la direction de financement du développement durable pour adapter les produits de financement», souligne Mme Akhmisse lors de son intervention.

Du côté de la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le développement durable, l’essor de cette agriculture passe par la formation. C’est dans ce sens que l’institution a participé à la formation de la deuxième promotion d’animateurs en agro-écologie en partenariat avec Terre Humanisme Maroc. La Fondation a également été à l’initiative des échanges sud-sud dans ce domaine.
En aval, la Fondation a tissé un partenariat avec le Réseau des initiatives agro-écologiques au Maroc (RIAM) pour appuyer la commercialisation et la distribution des produits agro-écologiques.

Un rapprochement ayant abouti à l’identification de nouveaux circuits dont le marché paysan en premier temps à Rabat, Casablanca et Marrakech ou encore l’établissement du premier système participatif de garantie agro-écologique au niveau du marché de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *