970x250

Trafic aérien : Près de 7,5 millions de passagers accueillis en six mois

Trafic aérien : Près de 7,5 millions de passagers accueillis en six mois

L’ONDA note un taux de récupération de 64% pour les passagers et 72% pour les mouvements aéroportuaires comparé à 2019

L’activité aérienne affiche des signes probants au premier semestre de l’année. A fin juin 2021, l’ONDA recense l’arrivée de 7.439.275 passagers à travers 70.680 vols. Ces indicateurs correspondent à un taux de récupération de 64% par rapport à 2019 pour les passagers et de 72% pour les mouvements aéroportuaires. Une reprise qui se confirme et ce malgré la reprise tardive du trafic international datant de février 2022. Se référant aux statistiques de l’ONDA, l’Aéroport Mohammed V continue de s’ériger comme première plateforme aéroportuaire du Maroc. L’aéroport a connu l’arrivée de 2.756.685 passagers au titre des six premiers mois et ce à travers 27.258 vols, soit un taux de récupération important, de 59% par rapport à la même période en 2019. L’Aéroport Marrakech Menara arrive quant à lui en deuxième position avec un flux passagers de 1.764.080 voyageurs réalisant ainsi un taux de récupération de 56%. La troisième position est attribuée à l’Aéroport Agadir Al Massira ayant cumulé au premier semestre un trafic aérien commercial de 613.917 passagers, affichant ainsi un taux de récupération de 63%.

L’ONDA indique par ailleurs que les premiers taux de récupération ont été enregistrés par les aéroports de Tétouan (444%), Guelmim (126%) et Oujda (104%). «Le trafic aérien passagers mensuel a également suivi cette tendance haussière, constatée depuis la reprise du trafic international, grâce à l’avènement de la période des vacances et au lancement de l’opération Marhaba», explique l’ONDA. Et de poursuivre que «le mois de mars a enregistré un taux de récupération de 70%, tandis que les mois de mai et de juin ont atteint des taux de récupération respectifs de 109% et de 89%».

En évaluant le trafic aérien domestique, l’ONDA a recensé l’arrivée de 886.087 passagers marquant un taux de récupération de l’ordre de 63% par rapport à 2029. En parallèle, le trafic aérien international a enregistré 6.553.188 passagers au premier semestre 2022, soit un taux de récupération de 64% par rapport à la même période de 2019. «Hormis le trafic aérien avec l’Amérique du Sud, tous les faisceaux géographiques ont enregistré des taux de récupération importants par rapport au trafic aérien enregistré durant la même période de 2019», explique l’ONDA. Et de préciser que «l’Europe qui représente plus de 83% du trafic aérien international a enregistré un taux de récupération de l’ordre de 67% par rapport à 2019».

S’agissant des mouvements aéroportuaires, l’Aéroport Mohammed V capte au premier semestre 39% de ce trafic, suivi de Marrakech Menara (20%) et de Tanger Ibn Batouta (9%). Par ailleurs, le fret aérien a enregistré durant le premier semestre 2022 un taux de récupération de 75% par rapport à la même période de 2019. Il s’est établi à 36.296 tonnes contre 48.696 la même période en 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.