Accueil Economie Trafic portuaire : La baisse persiste à fin novembre
EconomieUne

Trafic portuaire : La baisse persiste à fin novembre

79,99 millions de tonnes ont transité par les différents ports gérés par l’ANP en novembre 2022, soit une baisse de 3,9% de trafic global. (D.R)

déclin.
L’Agence nationale des ports dresse un nouveau bilan de l’activité portuaire au titre des onze premiers mois de l’année. Retour sur les principales tendances.

Les indicateurs de l’activité portuaire sombrent dans le rouge pour le neuvième mois consécutif. Le déclin amorcé au premier trimestre 2022 s’est maintenu à fin novembre. En témoigne le dernier bilan dressé par l’Agence nationale des ports (ANP) au titre des onze premiers mois de l’année 2022. On relève ainsi un repli de 3,9 % du trafic global à fin novembre, soit la 2ème plus forte baisse observée après celle de mars dernier (-5,5 %). Ainsi, 79,99 millions de tonnes ont transité par les différents ports gérés par l’ANP contre 83,23 millions de tonnes à la même période de l’année précédente. Ce trafic est en effet constitué de 64% d’importation contre 31% d’exportation. L’activité cabotage ne représente pour sa part que 5 % de la structure globale. Dans les détails, le trafic à l’import affiche un redressement de 2,1% au moment où celui à l’export a fléchi de 18,2% comparé à la même période de l’année précédente. S’agissant du cabotage, le trafic affiche une progression aussi bien à l’import qu’à l’export, soit des hausses respectives de 47,9 et 42,6%. L’analyse par port place Jorf Lasfar en tête des infrastructures portuaires. Il capte à lui seul 39,2 % du trafic global à fin novembre. Le port de Casablanca arrive pour sa part en deuxième position avec une part de 29,3%, suivi des ports de Safi (10,5 %), d’Agadir (7,4%), de Mohammedia (6,3%), de Nador (4,3%) et de Laâyoune (2,2%).

Les ports de Tan-Tan, Mohammedia et Agadir les plus dynamiques

En évaluant le trafic au niveau des ports gérés par l’ANP, on relève une tendance mitigée. L’activité semble reprendre au niveau du port de Tan-Tan marquant ainsi une hausse de 57,8 % à fin novembre. Sur le podium des ports les plus dynamiques, on relève également le port de Mohammedia où l’activité s’est redressée de 18,6 %. La même tendance a été observée au niveau du port d’Agadir (18,1 %).
Le trafic au niveau du nouveau port de Safi s’est consolidé de 1,8 % et celui du port de Dakhla de 4,6 %. En revanche, l’activité du port de Casablanca s’est retractée de 12 % à fin novembre. Celle de Safi ville affiche un repli de 11,5 % contre une baisse de 8,5 % relevée au niveau du port de Lâayoune et de 3 % au niveau du Jorf Lasfar. Une baisse modérée a été par ailleurs observée au niveau du port de Nador (-0,7 %).

Les vracs solides captent plus de la moitié du trafic

L’analyse globale par mode de conditionnement laisse apparaître que plus de la moitié du volume acheminé est constituée de vracs solides (59,6%). Le volume transporté au titre des onze premiers mois est de 47,68 millions de tonnes, en baisse de 6,8 % par rapport à la même période de l’année passée. Les vracs liquides représentent pour leur part 21,7%, soit 17,33 millions de tonnes acheminées contre 16,97 millions de tonnes une année auparavant. Ce trafic marque ainsi une hausse de 2,1% en glissement annuel.
S’agissant des conteneurs, ils captent 13,9% du trafic global. On note dans ce sens une baisse de 1 % de leur trafic, soit 11,082 millions de tonnes. Ceci correspond en effet à 1.142.806 équivalent vingt pieds (EVP), en retrait de 3% au titre des onze premiers mois de l’année 2022. Bien qu’il ne représente que 1,1% du trafic global, le trafic roulier marque une hausse significative à fin novembre. Le volume transporté s’élève à 909.627 tonnes, en amélioration de 12,9 % comparé au volume réalisé une année plus tôt.

Articles similaires

Covid-19 : La situation épidémiologique actuelle « est la meilleure » depuis le début de la pandémie

La situation épidémiologique actuelle au Maroc est la meilleure depuis le début...

Le Maroc élargit son offre de formation dans les métiers de l’automobile

Mobilité électrique, batteries, câblage automobile, peinture 2.0…

Radisson Hotel Group : La croissance au rendez-vous en 2022

2022 a été marquée par le déploiement du plan d’expansion du Groupe...

CIH Bank intègre le Masi.ESG

Après l’élargissement de sa composition à 15 valeurs, l’indice Masi.

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus