Un centre de trafic high-tech d’ADM à Rabat : Immersion dans la tour de contrôle des autoroutes

Un centre de trafic high-tech d’ADM à Rabat : Immersion dans la tour de contrôle  des autoroutes

Il est environ 11h07. Notre arrivée mardi au nouveau Centre Info Trafic ADM à Rabat coïncide avec une panne, survenant à 11h18, au niveau de la section 34 de l’autoroute reliant la capitale à Safi.

A ce moment-là, son directeur des opérations, Mohamed Hachimi, qui présentait les performances d’Autoroutes du Maroc, en présence de son équipe dans la salle de contrôle au sein de ce centre, attire notre attention sur cette panne détectée par les caméras «high tech» installées dans ces locaux. Dès lors, les appels sont lancés à partir du centre pour assister l’automobiliste en question. «A l’instant où une voiture est aperçue en panne via nos caméras, nous informons un centre d’assistance local. Dans ce cas, le plus proche étant celui de Bouznika. Entre-temps, le conducteur a appelé le 5050 pour se faire assister», précise à ALM M. Hachimi.

En effet, l’assistant arrive sur les lieux de la panne en une vingtaine de minutes. «Dès qu’il y parvient, il installe un balisage», enchaîne le directeur qui indique que des « démarches administratives» sont accomplies. Vers 11h50, le cas du véhicule est réglé. «La voiture ne peut être remorquée qu’après accomplissement de ces démarches administratives. Elle sera acheminée dans un centre de maintenance le plus proche, soit à Casablanca», ajoute le responsable. Et ce n’est pas tout ! A midi, un poids lourd est également détecté en panne, via les caméras du centre info, dans la section 38 de l’autoroute Rabat-Casablanca. «C’est l’assistant qui a accompagné la première voiture qui s’en occupe. Et ainsi de suite», avance l’intervenant qui laisse entendre que le trafic diffère d’un jour à l’autre. Aussi, une radio FM ADM est dans le pipe.

Quant au contrôle de la circulation, il est, comme il l’indique, assuré même par des «caméras thermiques et intelligentes qui font un contrôle quelles que soient les conditions météorologiques». De par cette technologie, les équipes d’ADM ont, au courant de l’année 2020, procédé à plus de 36.000 interventions dont 10.000 interventions pour pannes et assistance aux usagers, 4000 dégagements d’obstacles et 5000 interventions pour accidents. En somme, les patrouilleurs ont parcouru plus de 3,6 millions de kilomètres pour veiller à la sécurité des usagers. L’objectif étant également de consolider, selon l’équipe du centre de Rabat, «la vigilance» sur le réseau autoroutier national, de 1800 Km à ce jour, comprend une infrastructure de 1651 ouvrages d’art (344 ouvrages pour piétons, 549 passages supérieurs, 93 viaducs, 102 auvents et 168 passages inférieurs) et 102 gares de péages et 52 aires de repos.

Ce réseau accueille près de 400.000 véhicules/jour allant jusqu’à des pics de 500.000 véhicules/jour, soit environ 1.200.000 clients-usagers quotidiens sur le réseau autoroutier ainsi que plus de 1.300.000 utilisateurs des Pass Jawaz empruntant les voies sans arrêt. Jawaz compte désormais plus de 1,3 million de clients et a enregistré 48 millions de transactions en 2020. Pour accompagner cet engouement pour le produit, le réseau de distribution Jawaz a été étoffé. Il compte aujourd’hui 6770 agences physiques dont 22 en propre et le reste constitué en réseau de partenaires M2T (Tasshilate et Chaabi Cash (2400 points de vente)), Fawatir (4300) et Afriquia (50).

Le réseau digital comprend pour sa part 35 canaux : 2 applications propres à ADM (Jawaz.ma et Jawaz Pro) et 33 partenaires M-Banking (10), E-Banking (7), Mobile Payments (13) et GAB (3). Le canal digital gagne forcément du terrain. En témoigne l’évolution de sa participation dans le chiffre d’affaires des recharges Jawaz qui continue sur un trend croissant depuis 2019 (où il ne représentait que 35%). Au premier trimestre 2021, 57% des recharges Jawaz ont été effectuées via les canaux digitaux. Des chiffres qui vont certainement grimper.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *