EconomieUne

Un contrat d’application régional vient d’être conclu : Rabat-Salé-Kénitra renforce son attractivité touristique

© D.R

13 projets structurants devraient être mis en œuvre dans la région et ce dans l’optique de valoriser son offre touristique et accélérer son développement au niveau de la région.

Dynamique : La feuille de route tracée pour la région prévoit la concrétisation de 13 projets structurants et ce dans l’optique de valoriser et d’accélérer le développement de son offre touristique.

La déclinaison régionale de la vision touristique 2023-2026 se poursuit. Un nouveau contrat d’application régional vient d’être conclu. Il concerne en effet la région Rabat-Salé-Kénitra positionnant ainsi la région sur quatre filières thématiques destinées aussi bien aux touristes marocains qu’étrangers. Citons dans ce sens le « tourisme d’affaires », les « circuits culturels », le « tourisme interne : bord de mer » et le « tourisme interne : nature et découverte ». Au total, 13 projets structurants devraient être mis en œuvre dans la région et ce dans l’optique de valoriser son offre touristique et accélérer son développement au niveau de la région. Les projets prévus permettront ainsi la mise en valeur des sites touristiques, le renforcement des offres d’hébergement et d’animation, ainsi que la mise en œuvre d’un plan ambitieux qui vise à renforcer la promotion et l’offre aérienne dédiées à la région.
« La signature de ce contrat régional, le huitième de la feuille de route du tourisme, positionne Rabat-Salé-Kénitra comme une région touristique incontournable, avec Rabat comme destination phare », indique Fatim-Zahra Ammor, ministre du tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire. Et de poursuivre « Nous sommes très confiants quant à la croissance future de cette région au vu de son potentiel exceptionnel, des projets du contrat d’application, ainsi que l’extension imminente de l’aéroport de Rabat ».

Des projets structurants dans le pipe

Ce contrat d’application porte sur la création de centres d’interprétation du patrimoine culturel à Rabat et Salé, la valorisation de la Kasbah des Oudayas, la mise en place de bus touristiques à Rabat pour faciliter la création de circuits thématiques, la création de nombreuses animations culturelles, notamment autour de la thématique Rabat City of Light « , ainsi que le lancement de plusieurs festivals. Il est également question de mettre en valeur le produit balnéaire en renforçant l’attractivité de plusieurs plages de la région, en l’occurrence la plage de Moulay Bousselham. Des initiatives visant à renforcer les compétences du capital humain seront également déployées au niveau de la région. Citons dans ce sens la mise en place du programme national de formation en collaboration avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et la Confédération nationale du tourisme (CNT) ainsi que le programme «Go Siyaha». La finalité étant de renforcer les compétences du capital humain, d’élever les standards de qualité des services et de soutenir les entreprises du secteur pour accroître leur compétitivité. Il a également été procédé à la conclusion d’une convention spécifique pour la création du Parc d’Exposition de Rabat, une structure de premier plan pour accueillir des événements d’envergure. Ce projet devrait accélérer le développement de la filière MICE ainsi que de la filière Culture. Arrimé aux projets iconiques de la région tels que la Tour Mohammed VI, Le Grand Théâtre, La Corniche et l’aménagement de la Vallée du Bouregreg, le Parc d’Exposition renforcera l’attrait de la ville de Rabat pour les événements nationaux et internationaux et compléter l’offre de la région en matière d’infrastructures.

4,6 millions de touristes à la destination Maroc à fin avril

Il est à noter que la région de Rabat-Salé-Kénitra une bonne dynamique touristique. Pour ne prendre que la ville de Rabat, les établissements d’hébergement touristique classés de la ville ont réalisé à fin avril 257.472 nuitées, en hausse de 6 % comparé à la même période de l’année précédente durant laquelle 243.653 nuitées ont été enregistrées entre janvier et avril 2023. La ville a par ailleurs accueilli autour des quatre premiers mois de l’année 175.566 touristes contre 135.094 une année auparavant.
Globalement, l’activité touristique affiche une tendance positive au titre des quatre premiers mois de l’année. La destination Maroc a accueilli 4,6 millions touristes, soit des arrivées aux postes-frontières, en hausse de 14 %. Cette dynamique est portée par l’ensemble des marchés émetteurs. Les arrivées en provenance de la France se sont consolidées de 14 %. On note également une progression de 4 % des arrivées en provenance de l’Espagne. Les arrivées ont par ailleurs connu une amélioration de 29 % au niveau du marché britannique, 19 % au niveau du marché italien et 35 % au niveau du marché allemand. S’agissant des nuitées, elles ont progressé de 7 % au niveau national. Se référant aux données déclarées par les professionnels de l’hébergement touristique, le volume des nuitées réalisées à fin avril frôle les 8 millions. Les nuitées réalisées par les touristes étrangers se sont redressées de 11 % sur ladite période contre une baisse de 5 % pour les touristes nationaux. Il ressort par ailleurs que l’ensemble des destinations ont enregistré des performances positives et ce à l’exception de Fès et de Tanger où des baisses respectives de 10 % et 12 % ont été relevées.
Les nuitées au niveau de Casablanca ont progressé de 8 % contre 7 % pour Marrakech et 6 % pour Rabat. On relève également une hausse à deux chiffres des nuitées au niveau d’Agadir (18 %), Essaouira (11 %) et Al Haouz (10 %). Compte tenu de cette dynamique, les recettes voyages en devises générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 31,87 milliards de dirhams contre 32,16 milliards de dirhams en 2023.

Articles similaires

ActualitéUne

Tamwilcom présente à Tanger les mécanismes dédiés au financement des projets des Marocains du monde

Tamwilcom a organisé, jeudi à Tanger, une rencontre sous le thème « Soutenir...

SportsUne

Bouchra Baibanou lance le Toubkal Adventure Girls 2024

L’alpiniste Bouchra Baibanou, pionnière de l’alpinisme et source d’inspiration pour des générations...

SociétéUne

Le CNDH plaide pour «une ville des droits»

Le développement durable et inclusif des villes est intimement lié aux droits...

Economie

Opération Marhaba 2024 : Africa Morocco Link mobilisée

L’Africa Morocco Link (AML) renforce ses dispositifs pour la saison estivale. La...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux