970x250

Un marché boursier plutôt stable

Un marché boursier plutôt stable

Un regain de dynamisme a été observé sur le marché des capitaux en 2021.

La stabilité a été au rendez-vous. Une tendance qui s’est confirmé au deuxième semestre de l’année. La Bourse de Casablanca a affiché une tendance haussière. Se référant aux données disponibles, la volatilité moyenne a été limitée à 7,28%. De même, le taux de suspens des transactions est demeuré très faible. Au 22 décembre, le Masi a grimpé de 17,04% contre une baisse de 7,27% en 2020. La valorisation globale de la Bourse ressort, à la même date, à un niveau relativement élevé soit 23,1 fois plus. Le marché se caractérise également par une légère amélioration de la liquidité du marché boursier soit 9,8% à fin novembre contre 8,83% en 2020. Pour ce qui est des émissions, leur volume s’est élevé à 3 milliards de dirhams au 28 décembre se situant ainsi au même niveau que l’année dernière.

Par ailleurs, les taux obligataires sur les marchés primaires et secondaires sont restés bas et peu volatiles au cours du deuxième semestre 2021. La tendance est globalement à la baisse notamment pour les maturités à court terme. S’agissant l’activité de la gestion d’actifs, elle affiche au titre de l’année 2021 une bonne dynamique. A cet effet, l’actif net global des OPCVM a atteint à fin novembre les 606,5 milliards de dirhams en hausse de 21% en glissement annuel. Les autres types d’Organismes de placement collectifs ont enregistré pour leur part une bonne croissance des actifs nets globaux. A cet égard, les Organismes de placement collectifs immobiliers (OPCI) ont atteint aux onze premiers mois de l’année une valeur de 12,3 milliards de dirhams atteignant ainsi un pic de 101% comparé à fin 2020.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *