Un PNB de 3,2 milliards de dirhams pour le Crédit Agricole

Un PNB de 3,2 milliards de dirhams pour le Crédit Agricole

Il s’est consolidé de 12% à fin septembre

Crédit Agricole du Maroc clôture le troisième trimestre sur une note positive. La dynamique affichée à fin septembre confirme le rôle que joue le Groupe bancaire dans la dynamisation de financement de l’économie nationale dans ce contexte de relance tout en consolidant son engagement envers le monde rural, les agriculteurs et les agro-industriels. A cet égard, le Groupe a réalisé au troisième quart de l’année un produit net bancaire de l’ordre de 3,2 milliards de dirhams contre 2,9 milliards de dirhams à la même période de l’année précédente marquant ainsi une progression de 12% en glissement annuel.

«La performance enregistrée est liée à une augmentation de la marge d’intérêt et de la marge sur commission», indique le Groupe dans sa communication financière. Et de préciser que «le produit net bancaire social s’affiche, quant à lui, à 3,04 milliards de dirhams (+9%) contre 2,8 milliards de dirhams à fin septembre 2020 sous l’effet de la bonne tenue de la marge d’intérêt et de la marge sur commission». Pour ce qui est du résultat d’exploitation de Crédit Agricole du Maroc, il se situe autour de 612 millions de dirhams, en hausse de 197%. Le résultat net consolidé a atteint pour sa part les 341 millions DH marquant ainsi une évolution de l’ordre de 73%.

Le résultat net social s’est, quant à lui, consolidé de 103% pour atteindre à fin septembre 2021 les 315 millions de dirhams.
«Les performances réalisées aussi bien au niveau des comptes consolidés qu’au niveau des comptes spéciaux sont essentiellement liées au caractère exceptionnel des résultats enregistrés au cours du troisième trimestre de l’année précédente, notamment l’impact de la Covid-19», explique le Groupe bancaire. Notons qu’à fin septembre 2021, Crédit Agricole du Maroc a distribué 96 milliards DH de crédits. Un encours en hausse de 7% comparé à la même période de l’année passée. L’épargne collectée se situe pour sa part autour de 97 milliards DH, en accroissement de 15%.
Une évolution qui selon Crédit Agricole du Maroc est liée principalement à une évolution de 18% des comptes à vue.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *