Un pôle pour la promotion de l’excellence hôtelière haut de gamme est né

Un pôle pour la promotion de l’excellence hôtelière haut de gamme est né

Fruit d’une alliance entre OCP, le Fonds Hassan II et l’ONCF

Ce pôle hôtelier devrait devenir un acteur de référence dans le secteur de l’hôtellerie. Il aura pour vocation de renforcer et développer l’excellence hôtelière marocaine au service de l’attractivité du Maroc et de sa renommée internationale.

Une alliance inédite voit le jour dans l’hôtellerie de luxe. Deux grands institutionnels s’allient au Fonds Hassan II pour le développement économique et social en vue de promouvoir de l’excellence hôtelière haut de gamme. Il s’agit du Groupe OCP et l’ONCF qui en synergie avec le Fonds Hassan II créeront un pôle hôtelier national.

«Cette alliance s’inscrit pleinement dans le cadre des Hautes orientations royales portant sur les mesures de restructuration de certains établissements et entreprises publics. Ces mesures doivent permettre au secteur public de consolider ses capacités d’investissement, à travers la préparation d’une nouvelle génération de plans sectoriels, cohérents et harmonieux et au lancement de nouveaux programmes d’investissements productifs, créant de nouvelles opportunités d’emplois», relèvent les trois parties dans un communiqué conjoint. Ce pôle hôtelier devrait devenir un acteur de référence dans le secteur de l’hôtellerie. Il aura pour vocation de renforcer et développer l’excellence hôtelière marocaine au service de l’attractivité du Maroc et de sa renommée internationale.

Ainsi, des actifs hôteliers historiques du Maroc intégreront ce pôle. Citons dans ce sens La Mamounia à Marrakech et le Palais Jamai à Fès qui étaient jusqu’à présent détenus et développés par l’ONCF. A ces deux établissements emblématiques s’ajoutent le Michlifen d’Ifrane et le Marchica Lagoon Resort dans la région de l’Oriental. «Ce partenariat permettra de développer ces joyaux de l’hôtellerie nationale, en maintenant une gouvernance 100% marocaine et en générant de nouvelles opportunités de croissance dans l’hôtellerie haut de gamme», indiquent les différentes parties prenantes. Au-delà de sa portée touristique et attractive, ce projet vient renforcer le développement des territoires et la création d’emploi. Les parties s’engagent ainsi à soutenir ce secteur d’activité et accompagner sa croissance durable.

D’ailleurs, l’ensemble des institutionnels est outillé pour réussir ce pari. Le Groupe OCP est d’ores et déjà engagé  dans l’industrie hôtelière à travers les actifs détenus dans les régions d’implantation du Groupe ou encore ceux à déployer en lien avec les projets d’aménagement urbain et de développement de villes nouvelles. La création de ce nouveau pôle hôtelier confortera la vision du Groupe OCP en la complétant d’une offre haut de gamme. Cette orientation s’inscrit conformément à l’engagement du groupe à professionnaliser ce secteur dans le cadre d’une nouvelle filière de formation dédiée aux métiers de l’hôtellerie à l’université Mohammed VI Polytechnique, en partenariat avec les établissements internationaux les plus prestigieux.

Pour sa part le Fonds Hassan II jouera un rôle déterminant dans le conseil et l’orientation quant à la stratégie de développement à long terme des investissements du secteur hôtelier stratégique. Outre le soutien financier qu’il apporte au secteur, le Fonds Hassan II intervient également en tant qu’investisseur dans l’aménagement du site de la Lagune de Marchica qui intégrera des resorts hôteliers de luxe.

Il est également impliqué dans la préservation du patrimoine architectural marocain via l’appui à la transformation de ksours et casbahs en hôtels de luxe et à la réhabilitation de 8 médinas.

Par ailleurs, le transfert par l’ONCF de ses actifs hôteliers dans le cadre de cette alliance s’inscrit pleinement dans sa feuille de route de valorisation de patrimoine. Cette alliance offrira à l’Office de nouvelles opportunités de redéploiement de ses capacités d’investissement dans le secteur ferroviaire. L’ONCF partagera ainsi son savoir-faire historique dans l’hôtellerie de luxe dont l’excellence a été reconnue au niveau international, en l’occurrence La Mamounia, dont le centenaire sera fêté en 2023, ayant été élue «Meilleur hôtel du monde» par le magazine Condé Nast Traveler en 2018.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *