Accueil Economie Un premier conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’investissement
Economie

Un premier conseil d’administration du Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Relance : Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement s’organise. Le premier conseil d’administration de ce mécanisme a été une occasion pour présenter son modèle de fonctionnement.

Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement a tenu récemment son premier Conseil d’administration, présidé par Nadia Fettah. Ce conseil a été une occasion pour dévoiler le modèle organisationnel du Fonds et ses principales règles de gouvernance. Une présentation a été donnée dans ce sens par Mohamed Benchaaboun qui a été nommé le 12 octobre 2022 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en tant que directeur général du Fonds.

M. Benchaaboun a, à ce propos, présenté le modèle de fonctionnement du Fonds, les fondamentaux de son action ainsi que les domaines d’intervention jugés prioritaires, dont la restructuration industrielle, l’innovation, les petites et moyennes entreprises, les infrastructures et les partenariats public-privé, l’agriculture et le tourisme. Il a été ensuite procédé à la création d’un audit et d’un comité de stratégie et d’investissement et ce, en application des dispositions de l’article 8 de la loi n°76-20 portant création du Fonds. Rappelons que le Fonds Mohammed VI pour l’investissement a été créé suite aux Hautes orientations royales contenues dans les discours du 29 juillet 2020 à l’occasion de la Fête du Trône et du 9 octobre 2020 adressé au Parlement. Il se veut en effet un moteur de relance de l’investissement créateur de croissance économique dans le pays.

Le Fonds a pour but de contribuer à la relance économique dans un contexte de crise mondiale. Doté d’un capital social de 15 milliards de dirhams, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement devra, notamment à travers la mise en place de sous-fonds sectoriels ou thématiques et au moyen de levées de fonds auprès d’investisseurs nationaux et internationaux, contribuer au financement des projets d’investissement structurants, au renforcement des capitaux des entreprises et à l’appui aux activités de production avec pour ambition première de se constituer comme fonds souverain de référence, accélérateur du développement économique, social et environnemental, à travers la promotion de l’investissement productif».

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Tendances futures : Cyberattaques, les prédictions de Kaspersky pour 2023

Menace persistante. » Les cyberattaques restent une menace constante et ne présentent aucun...

Souveraineté alimentaire : L’expérience marocaine mise en avant à Dakar

Aziz Akhannouch a mis en avant la politique publique importante dans le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie