Une hausse de 10% des ventes attendue pour l’actuelle campagne

Une hausse de 10% des ventes attendue pour l’actuelle campagne

Exportations des produits alimentaires agricoles

Le volume des exportations des produits alimentaires agricoles au titre de la campagne 2020-2021, ayant démarré le 1er septembre, devrait afficher une croissance à deux chiffres. La hausse prévue est de 10%, et ce en dépit des problèmes liés au manque d’eau et à la morosité du contexte international suite à la pandémie de Covid-19. Une estimation qui intervient suite aux bonnes performances atteintes au titre de la campagne 2019-2020 ayant pris fin le 31 août dernier.

Malgré le contexte sanitaire international difficile, les ventes à l’export des produits agroalimentaires marocains ont enregistré en 2019 une amélioration de 8% comparé à l’année d’avant et de 130% par rapport à l’année 2010. Ces exportations ont totalisé une valeur globale de 39,5 milliards de dirhams en 2019 alors qu’elles étaient à 17,2 milliards de dirhams en 2010.

Détail des principales tendances

Maraîchage : Le volume exporté ressort à 1.416.000 tonnes durant la campagne 2019-2020. Il a ainsi enregistré une croissance de 12% par rapport à la campagne 2018-2019 durant laquelle la filière a exporté 1.266.000 tonnes.

Tomate : La tutelle fait ressortir dans ce sens une augmentation de 5% des exportations de la tomate. Leur volume est ainsi passé de 539.000 tonnes durant la campagne 2018-2019 à 567.000 tonnes durant la campagne 2019-2020.

Fruits rouges : Les exportations de ces produits agricoles se sont consolidées de 22%, notamment en ce qui concerne les exportations des fruits rouges à l’état frais dont le volume exporté a atteint les 89.000 tonnes contre 73.000 tonnes une année plus tôt.

Pastèque : La tutelle note dans ce sens une bonne performance au niveau de l’export de ce fruit. Le volume écoulé sur le marché international a marqué une hausse de 44% atteignant ainsi un volume de 241.000 tonnes au titre de la campagne 2019-2020 contre 168.000 tonnes l’année passée.

Agrumes : Bien que les volumes d’exportation des agrumes aient significativement baissé (-26%) suite à la baisse de production observée en 2019-2020, le département de l’agriculture observe un bon niveau des prix enregistrés sur les marchés internationaux durant la campagne achevée. De bonnes perspectives d’exportation sont prévues sur les marchés internationaux au titre de l’actuelle campagne, notamment avec une offre relativement limitée des principaux concurrents du Maroc et une demande soutenue pour ce produit riche en vitamine C dans le contexte actuel de la pandémie de Covid-19.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *