Economie

Vers la création d’une zone de libre-échange Maroc-Iran

Les experts marocains et leurs homologues iraniens se sont penchés pendant deux jours sur l’examen des moyens à même d’insuffler un nouvel élan aux relations bilatérales notamment dans les domaines économique et commercial. Leurs réunions ont été sanctionnées par l’adoption de plusieurs recommandations visant à préparer le terrain pour la promotion des échanges commerciaux entre les deux pays notamment en matière des phosphates. En vertu de ces recommandations, Téhéran a soumis à la partie marocaine un projet d’accord pour la création d’une zone de libre-échange que Rabat s’est engagé à étudier et à en présenter la réponse dans les plus brefs délais. Le Maroc a, pour sa part, demandé à la partie iranienne de lui fournir l’étude sur les opportunités commerciales et les nouveaux domaines de coopération élaborée par Téhéran. Les deux parties se sont également prononcées pour la création d’un conseil d’affaire maroco-iranien et d’une chambre de commerce mixte. En ce qui concerne l’encouragement des exportations, le Maroc et l’Iran ont convenu de poursuivre les discussions entre le Centre marocain de promotion des exportations (CMPE) et son homologue iranien et la mise en place d’un plan d’action pour la période 2004-2005. Il a été procédé également à la signature d’un mémorandum d’entente entre la Société marocaine d’assurance à l’exportation (SMAEX) et le Fonds iranien pour la garantie des exportations. Les deux parties ont convenu, dans le domaine financier et des investissements, de poursuivre les négociations pour préparer un accord sur la non double imposition, qui devrait être signé dans les trois mois à venir. Le Maroc et l’Iran ont recommandé, par ailleurs, le développement de la coopération agricole à travers l’échange des expériences des centres de recherche agricole. Rabat a présenté également un projet de mémorandum d’entente en matière de coopération industrielle. Dans le domaine de l’énergie et des mines, les deux parties ont insisté sur la création d’une commission mixte entre le ministère marocain de l’Energie et des Mines et le ministère iranien du Pétrole qui mettra en place un plan d’action annuel et veillera à la dynamisation des investissements dans le domaine du pétrole et à donner un nouvel élan aux échanges commerciaux en matière des phosphates et dérivés.Elles ont convenu également de poursuivre la coopération entre l’Office chérifien des phosphates (OCP), d’un côté et la Société commerciale et la Société de promotion des services agricoles de l’autre.

Articles similaires

EconomieUne

BMCI dévoile les avantages de son offre CapAccess

Résolument engagée pour soutenir la relance de l’investissement au Maroc

EconomieUne

Et de deux pour le Forum international de la chimie à Rabat

Cette rencontre d’envergure ambitionne d’établir des alliances avec des acteurs internationaux de...

CouvertureEconomieUne

Le Maroc se lance dans la production d’avions-cargos

Des géants américains de l’aéronautique annoncent un accord pour l’installation d’une zone...

EconomieUne

Pêche côtière et artisanale : Près de 3 milliards de dirhams des débarquements à fin mars

L’essentiel des débarquements est réalisé au niveau des ports de l’Atlantique.