Zones oasiennes et arganier – ANDZOA : 4,8 millions de DH pour l’étude de la stratégie 2022-2030

Zones oasiennes et arganier – ANDZOA : 4,8 millions de DH pour l’étude  de la stratégie 2022-2030

Cette stratégie devrait se baser sur les recommandations de l’évaluation de la 1ère stratégie, des rapports d’audit et celui de la Cour des Comptes etc…

4,8 millions de DH est le montant alloué par l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier (ANDZOA) pour la réalisation de l’étude d’élaboration de la Stratégie de développement des zones oasiennes et de l’arganier 2022-2030, afin de doter l’Agence d’une nouvelle orientation à même d’impulser une nouvelle dynamique au développement durable dans cette zone.
L’objectif de cette prestation est de formuler une stratégie pour le développement durable durant la période 2022-2030 de la zone d’action de l’ANDZOA et ce, suite à l’évaluation des impacts de la mise en œuvre de la 1ère vision stratégique de développement des zones oasiennes et de l’arganier réalisée durant la période 2012-2020 et les actions déclinées des politiques publiques menées dans ladite zone.
Cette stratégie devrait se baser sur les recommandations de l’évaluation de la 1ère stratégie, des rapports d’audit et celui de la Cour des Comptes etc… Ceci afin de doter l’agence d’une nouvelle orientation et contribuer dans le développement socio-économique des zones de l’arganier.

Cette étude couvrira la zone d’action de l’Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l’Arganier qui concerne 16 préfectures et provinces : Figuig, Midelt, Errachidia, Tinghir, Ouarzazate, Zagora, Tata, Assa Zag, Guelmim, Sidi Ifni, Tiznit, Chtouka Ait Baha, Taroudante, Inzgane Ait melloul, Agadir Ida Outanane et Essaouira.

En effet, il y a lieu de signaler que la vision stratégique 2030 des zones oasiennes et de l’arganier arrive dans un contexte national et international très diversifié en termes de multitude de stratégies et de programmes de développement sociaux, économiques, environnementaux et culturels qui sont évoqués auparavant. Sa formulation tiendra compte en premier lieu, de la mission et des attributions de l’Agence, du nouveau modèle de développement du Maroc, des politiques publiques, des programmes nationaux et internationaux en relation avec le développement intégré de ces zones afin d’assurer la convergence souhaitée dans l’ensemble.

Cette nouvelle stratégie va prendre naissance de la conjoncture, du contexte institutionnel et des importantes stratégies et plans de développement intérieurs et extérieurs qui constituent le socle de son élaboration et la garantie de sa réussite.
Celle-ci devra tenir compte des différents stratégies et programmes de développement en cours de mise en œuvre dans l’écosystème de l’arganier. Ainsi, une importance particulière sera accordée aux stratégies lancées par le ministère de l’agriculture, de la pêche maritime, développement rural et des eaux et forêts à savoir la stratégie des forêts du Maroc (SFM), la nouvelle stratégie de l’Agriculture « Génération Green » 2020-2030 qui vise la consolidation des acquis réalisés dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV), et ce à travers l’adoption d’une nouvelle vision et la mise en place de moyens modernes au service du secteur agricole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *