EditorialUne

Charte

La loi-cadre portant Charte de l’investissement franchit un nouveau palier avec son adoption par la Chambre des représentants en première lecture.

Très attendu, ce texte permettra sans nul doute de donner un nouvel élan à l’attractivité du Royaume et capter ainsi plus d’investissements directs étrangers. Il est également question de permettre aux capitaux nationaux de s’impliquer davantage dans le développement du pays en éliminant tous les obstacles devant l’initiative privée. Le discours royal prononcé à l’ouverture officielle de la session parlementaire d’automne est venu rappeler l’importance de l’implication de tous, Parlement, gouvernement et organisations professionnelles, dans les chantiers de développement et la création de richesse en misant principalement sur l’investissement productif.

La nouvelle Charte qui est actuellement en phase d’adoption par le Parlement est un pas dans le bon sens pour exploiter toutes les potentialités encore disponibles. Le discours royal a fixé un nouveau cap en annonçant un nouveau pacte regroupant le gouvernement et le secteur privé, ainsi que les banques avec un objectif de mobiliser 550 milliards de dirhams au cours des prochaines années.

Si ces efforts sont destinés à encourager les investissements dans les secteurs à forte valeur ajoutée, il est surtout question de doper la création d’emplois, notamment pour les jeunes du pays, l’une des grandes richesses du pays actuellement.

Articles similaires

ActualitéUne

L’association nationale ovine et caprine tient son Assemblée Générale Ordinaire à Rabat

L’Association nationale ovine et caprine (ANOC) a tenu, samedi à Rabat, son...

ActualitéUneVidéos

2ème conférence africaine sur la réduction des risques en santé: Lumières sur les souverainetés du Maroc

Le ministre de l’industrie et du commerce, Ryad Mezzour, met notamment en...

SociétéUne

Chakib Benmoussa visite des centres d’hébergement et des établissements scolaires à Chichaoua et Al Haouz

Le ministre de l’Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa...