970x250

Confiance thérapie

Confiance thérapie

La transformation de l’économie dans le sillage des mutations et remises en question engendrées par la période inédite qu’a vécue le monde ces trois dernières années conduira forcément à l’éclosion de nouveaux business models.

Avant l’épisode Covid, certains secteurs n’étaient pas toujours perçus comme étant des activités économiquement viables pour les investisseurs institutionnels pour diverses raisons. C’est le cas des activités médicales et de la santé. Un secteur qui, paradoxalement, a constitué la clé de réussite durant la pandémie. Le Maroc n’échappera pas à ces nouvelles tendances. L’annonce de l’introduction prochaine en Bourse d’un groupe privé spécialisé dans les métiers de la santé constituera une première à ce titre.

L’ouverture de ces secteurs sur l’épargne publique et les marchés financiers apportera sans aucun doute un volume important d’opportunités pour les institutionnels à la recherche de papier frais et de placements rentables. Mais en même temps, cette ouverture constituera aussi une rampe pour les opérateurs privés de la santé vers plus de transparence et davantage d’institutionnalisation du fait des règles du marché.

Et cela contribuera à coup sûr à établir un climat de confiance qui, il faut le reconnaître, n’a pas toujours été le point fort des opérateurs privés du secteur médical. Reste à savoir maintenant la réponse que réserveront le marché et le grand public à la première opération.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *