Croissance

Croissance

La reprise se confirme pour l’économie nationale.

Toutes les prévisions s’attendent à un rebond de la croissance économique pour le pays en 2021 après une année 2020 particulièrement difficile en raison de la crise sanitaire. Dans ce sens, la Banque mondiale vient de revoir légèrement à la hausse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Selon l’institution basée à Washington, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, sous l’effet de plusieurs facteurs, à savoir la bonne campagne agricole, les politiques de relance et l’allègement des restrictions imposées aux déplacements internes.

La Banque mondiale rejoint ainsi le Fonds monétaire international (FMI) qui avait anticipé un taux de croissance de l’économie marocaine de 4,5%. Ces chiffres montrent ainsi la capacité du pays à rebondir en dépit de la situation actuelle qui demeure fortement perturbée par les séquelles de la crise sanitaire et les longs mois de confinement, notamment chez les principaux partenaires de l’économie nationale. Mais au-delà de ces chiffres et prévisions, cette performance attendue doit encourager le pays à aller de l’avant dans sa politique volontariste de réformes.

Car seules les réformes structurelles peuvent permettre à l’économie nationale de devenir compétitive et se positionner sur l’échiquier international. Les prévisions remontent ainsi le moral et doivent pousser à rester concentré sur les vrais défis de l’économie marocaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *