Editorial

Édito

© D.R

Pour faire face aux critiques de son projet de loi de Finances 2013, le gouvernement a probablement trouvé la parade. Les amendements proposés par les groupes parlementaires de sa majorité à la Chambre des représentants ont apporté de nombreux changements concernant des dispositions qui avaient créé une polémique. Le but serait probablement de prendre en considération les critiques qui ont fusé de partout à un certain moment. C’est le cas notamment dans le domaine de l’immobilier. Il s’agit là bel et bien d’un véritable changement pour l’Exécutif. Sentant que l’écart qui le sépare notamment de ses partenaires sociaux s’agrandit, la majorité gouvernementale, menée par le PJD (Parti de la justice et du développement), revoit un peu ses positions qui ont parfois menacé sa propre homogénéité. Au total, ce ne sont pas moins de 58 amendements qui ont été déposés par la majorité. Une bonne partie trouverait probablement son chemin vers l’adoption. Une manière de rectifier le tir pour assurer enfin un consensus autour du PLF 2013.

Articles similaires

EditorialUne

L’objectif et les moyens

On y est ! Le gouvernement vient de mettre en marche progressivement...

EditorialUne

ADN humain

L’INDH est le programme social évolutif par excellence.

EditorialUne

Police à visage humain

Loin du triste souvenir de mai 2003, le 16 mai renvoie aussi...

EditorialUne

Interconnecter l’Afrique

Lors des nombreuses visites royales en Afrique, parmi les thématiques les plus...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus