Editorial

Édito

© D.R

A partir d’aujourd’hui 12-12-2012, la ville de Casablanca sera dotée d’un nouveau moyen de transport. Le tramway qui est un projet d’envergure à forte valeur ajoutée fut, depuis le lancement de ses travaux, une parfaite réussite. Les délais de livraison ont été respectés et la gestion du chantier a été parfaite. Mais après le lancement officiel, de nouveaux défis s’ouvriront donc devant Casa transports, la société en charge de la gestion du tramway de Casablanca. Las des embouteillages durant les heures de pointe ainsi que la difficulté des transports en commun à fournir jusqu’ici des prestations à la hauteur des attentes, les habitants de la métropole, y compris ceux disposant de voitures, voient en le tram la solution rêvée pour atténuer la crise du transport dans une ville comme Casablanca. Le tram a d’ailleurs plusieurs atouts avec notamment une capacité de transport de 250.000 passagers quotidiennement et un réseau reliant les grands quartiers résidentiels et industriels de la ville. A Casablanca où la pollution de l’air et la pollution sonore ne cessent d’augmenter, le tramway qui reste un moyen écolo et sans bruit, est donc le bienvenu.

Articles similaires

Editorial

Aveu d’incapacité ?

Un parti politique qui choisit le format de la lettre ouverte au...

Editorial

Facteur travail

Comme pour tous les secteurs productifs, la performance du secteur agricole est...

EditorialUne

L’objectif et les moyens

On y est ! Le gouvernement vient de mettre en marche progressivement...

EditorialUne

ADN humain

L’INDH est le programme social évolutif par excellence.