Edito : Apprentissage collectif

Edito : Apprentissage collectif

En ce début d’année, un millier d’experts, de professionnels de l’éducation, de représentants d’ONG et de responsables gouvernementaux issus de 65 pays se retrouveront à Marrakech pendant 5 jours pour débattre de l’avenir de l’école dans le monde. 460 orateurs se relayeront au pupitre pour communiquer et partager des témoignages, des expériences réussies et des visions. 

Que ce soit la première fois que le Congrès international pour l’efficacité et l’amélioration de l’école se tient dans un pays arabe et africain est, certes, en soi une reconnaissance à l’égard du Maroc. Probablement plus pour la réforme qui vient d’être mise en marche et par les efforts indéniables que tente de fournir le Maroc dans ce domaine que par la qualité et l’efficacité de son école à son état actuel. Mais une chose est sûre, une telle rencontre avec sa richesse et sa diversité constitue une excellente occasion pour les responsables marocains pour faire de l’apprentissage plus que de la promotion.

L’école marocaine, surtout au niveau du primaire qui est le plus décisif, ne fait pas partie des plus performantes. Les derniers classements de l’ONU et de l’Unicef, datant d’il y a quelques mois, ont confirmé et rappelé ce diagnostic connu de tous. Cela dit, le choix du Maroc pour tenir une si importante manifestation peut être un catalyseur. La loi-cadre 51.17 qui a dessiné ce que devraient être les contours de l’école marocaine dans les prochaines décennies en est à peine à ses premiers mois d’opérationnalisation.

Mais même si les premiers fruits ne seront pas visibles avant longtemps, il est impératif pour toutes les parties prenantes, quelle qu’en soit la nature et sans exception, de toujours s’inscrire dans une posture de concertation, d’échange et d’apprentissage des autres. C’est là le seul moyen pour évaluer en temps réel la réforme et d’y apporter les correctifs nécessaires au lieu d’attendre une dizaine d’années quand il sera déjà

trop tard. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *